Vous contrôlez vos données

Nous utilisons des cookies pour personnaliser l'expérience de création de CV et de lettres de motivation. Pour ces raisons, il se peut que nous partagions vos données d'utilisation avec des tiers. Vous trouverez davantage d'informations sur notre utilisation des cookies dans notre Politique relative aux cookies. Si vous souhaitez définir vos préférences en matière de cookies, cliquez sur le bouton Paramètres ci-dessous. Pour accepter tous les cookies, cliquez sur Accepter.

Paramètres Accepter

Paramètres des cookies

Cliquez sur les types de cookies ci-dessous pour personnaliser votre expérience sur notre site. À tout moment, vous pouvez donner, refuser ou retirer votre consentement. N'oubliez pas que la désactivation des cookies peut affecter votre expérience sur le Site. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre Politique relative aux cookies et notre Politique de confidentialité.

Choisissez les types de cookies que vous acceptez :

Mesure d'audience

Ces cookies analysent l'utilisation du visiteur sur notre Site et nous permettent d'assurer une meilleure expérience. Les cookies liés aux mesures d'audience utilisés sur notre Site n'identifient personne et ne nous permettent pas d'envoyer des publicités personnalisées. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies/technologies de traçage à des fins analytiques en vue de déterminer le nombre de visiteurs sur notre Site, d'identifier la manière dont les visiteurs naviguent sur notre Site et, plus particulièrement, les pages qu'ils consultent. Cela nous permet d'améliorer notre Site et nos Services.

Performances et personnalisation

Ces cookies nous permettent de vous proposer un accès à une expérience personnalisée. Les cookies de personnalisation servent à diffuser du contenu, notamment des publicités, en lien avec vos intérêts sur notre Site et les sites de tiers en fonction de la manière dont vous interagissez avec différents éléments de notre Site. Ils nous permettent également de garder une trace du contenu auquel vous accédez (y compris les vidéos visionnées). Nous pouvons également recueillir des informations sur votre ordinateur et/ou votre connexion afin d'adapter votre expérience à vos besoins. Lors de certaines visites, nous pouvons utiliser des outils logiciels pour mesurer et recueillir des informations sur la session, notamment les délais de réponse des pages, les erreurs de téléchargement, le temps passé sur certaines pages et des informations sur les interactions avec la page.

Publicités

Ces cookies sont installés par des sociétés tierces pour diffuser du contenu publicitaire ciblé en fonction des sujets qui vous intéressent (par exemple pour vous proposer des publicités Facebook qui pourraient vous intéresser) et vous permettre de mieux interagir avec les plateformes de réseaux sociaux comme Facebook.

Nécessaires

Ces cookies sont essentiels aux bonnes performances du Site ainsi qu'à l'accès à ses fonctionnalités. Les cookies nécessaires seront toujours activés, car le Site en a besoin pour fonctionner correctement. Par exemple, les cookies essentiels peuvent inclure, sans s'y limiter : les cookies installés pour assurer le service, maintenir votre compte, fournir l'accès aux créateurs et aux pages de paiement, créer des identifiants pour vos documents ou encore stocker vos consentements.

Pour voir la liste détaillée des cookies, cliquez ici.

Enregistrer les préférences
Mon compte
Les discriminations liées à l'âge au travail

Les discriminations liées à l'âge au travail

Les discriminations liées à l'âge sont-elles fréquentes ? Notre étude, effectuée sur 2000 professionnels, tente d'obtenir une réponse claire et les diverses opinions sur le sujet.

La peine encourue par une entreprise qui licencie un employé pour son âge est sérieuse, plusieurs dizaines de milliers d’euros. Et le licenciement est considéré nul.

 

En faisant ce genre de chose, une entreprise est punie autant dans son capital que dans sa réputation. Et pourtant, les discriminations liées à l’âge semblent encore bien pratiquées.

 

Mais, à quel point et à quelle fréquence ?

 

D’après notre enquête, presque la moitié des gens pensent avoir été victimes de discriminations liées à l’âge, d’âgisme.

 

Mais ce n’est pas tout. Lisez la suite pour constater toutes nos découvertes sur le sujet.

 

Comment l’âgisme prend forme au travail

 

Nous avons examiné les attitudes et opinions de 2000 personnes à propos des discriminations liées à l’âge. L’enquête a démontré que 47% des gens estiment avoir déjà subi l’âgisme.

 

4 sondés sur 10 ont également été témoins de ces discriminations.

 

Pour ces témoins et victimes, quelles formes ces discriminations ont-elles prises ?

 

discriminations agisme

 

En premier, on remarque que c’est de se voir refuser un poste du fait de son âge. 47% pensent que leur âge a été le critère déterminant du refus. 40% l’ont d’ailleurs remarqué, sans en être les victimes directes.

 

Un des sondés a répondu ainsi : “Les employeurs savent que j’ai plus de 50 ans et ne veulent pas m’embaucher car ils me voient comme un risque. Ils préfèrent quelqu’un avec un diplôme frais plutôt que mes 25 ans d’expérience dans le domaine. J’ai encore au moins 10 ans de carrière devant moi, mais on dirait qu’ils veulent tous se débarrasser des plus de 50 ans, comme si je pouvais déjà prendre ma retraite.”

 

En plus des réponses individuelles de ce genre, voici les chiffres pour ceux ayant vu ou subi l’âgisme.

 

Top des conséquences de l’âgisme :

 

  1. Ne pas avoir eu le poste – 47%
  2. Ne pas avoir eu d’entretien – 39%
  3. Ne pas avoir reçu de promotion – 32%
  4. Ne pas avoir pu postuler – 19%
  5. Avoir été licencié injustement – 17%

 

Top des discriminations vues par les témoins d’âgisme :

 

  1. Un candidat ayant été refusé pour un job – 40%
  2. Un employé licencié pour son âge – 34%
  3. Un employé ayant été ignoré pour une promotion – 30%
  4. Un candidat non invité pour un entretien – 27%
  5. Un candidat ne pouvait même pas postuler – 19%

 

En plus de tout cela, 4 sondés sur 10 pensent ne pas pouvoir être promus à mesure que leur âge progresse. Les plus inquiets sont les baby-boomers (51%).

 

Mais les jeunes générations ne sont pas épargnées par l’inquiétude quant à l’avenir de leur carrière.

 

3 millénariaux sur 10 (génération Y, nés entre 84 et 96) ont peur que leurs compétences professionnelles deviennent obsolètes avec le temps. Ils ont ainsi peur de perdre leur travail sous peu. 32% des baby-boomers ressentent la même chose.

 

Comment les employeurs seront-ils en mesure d’écarter les plus anciens ?

 

Avec un simple coup d’oeil à leur CV :

  • 31% des millénariaux ont peur que leur CV trahisse leur âge et soit la cause des refus des employeurs.
  • 48% des baby-boomers partagent la même inquiétude.
  • 47% des millénariaux trouvent qu’il est difficile de créer un CV (pour 36% des baby-boomers).

 

L’âgisme au quotidien dans la société contemporaine

 

L’âgisme fait malheureusement partie intégrante du monde du travail de nos jours.

 

Mais peut-on en dire autant pour la société en général ?

 

D’après notre enquête, c’est le cas.

 

Si vous avez plus de 50 ans, la société semble vous regarder de haut… (selon 47% des sondés).

 

Pire, le genre semble s’ajouter à l’âge. 56% des sondés estiment qu’à partir de 50 ans, les femmes sont perçues plus négativement que les hommes.

 

Cela n’est donc pas étonnant que l’âge auquel on commence à subir des discriminations soit plus bas pour les femmes que les hommes (37 contre 41).

 

Bien que la majorité des gens soient atteints par ce phénomène, ou en soient témoins, seul un tiers admet avoir jugé quelqu’un négativement à cause de son âge.

 

Enfin, 30% des gens estiment toutefois que l’âgisme ne devrait pas être vu comme une discrimination, tandis que la loi dit le contraire.

 

Conclusion et points à retenir

 

Récapitulons ce que nous avons appris :

  • La moitié des sondés estiment avoir été victimes de discriminations liées à l’âge au travail.
  • Ne pas avoir eu un poste est la raison principale pour laquelle les gens se sont sentis discriminés à cause de leur âge (47% des sondés).
  • 56% des sondés pensent que les femmes sont plus discriminées que les hommes après 50 ans.
  • Trois millénariaux sur 10 (ou génération Y) ont peur que leurs compétences deviennent obsolètes et de perdre leur job d’ici 5 ans.

 

À propos de Zety

 

Zety est une équipe de professionnels en RH qui propose des solutions pour créer un dossier de candidature d’exception. Notre créateur de CV en ligne vous accompagne tout au long de la rédaction de votre CV, en vous offrant des contenus adaptés à votre métier et à votre niveau d’expérience. Consultez nos modèles de CV et trouvez celui qui vous correspond !

Notez mon article: discriminations agisme
Moyenne: 5 (4 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Timothé Ameline
Timothé Ameline est un rédacteur mettant au service de Zety son expertise en recherche d'emploi et création de CV. L'objectif de Timothé est de fournir des conseils de premier ordre à tous les demandeurs d'emploi en quête de leur prochain job de rêve. Ses guides vous aideront à rédiger des CV et lettres de motivation d'exception.

Articles Similaires