Mon compte
Hard skills : définition et liste pour valoriser candidature et CV

Hard skills : définition et liste pour valoriser candidature et CV

Les hard skills sont régulièrement mentionnées dans le monde du recrutement, et on les voit souvent opposées aux soft skills. Leur importance est pourtant tout aussi importante...

Timothé Ameline
Timothé Ameline
Rédacteur expert en recrutement

Il n’est pas rare de lire “hard skills VS soft skills” ou “les soft skills sont désormais plus importantes que les hard skills”. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement ?

 

D’où vient cet anglicisme ? Que signifie-t-il pour nous ? Peut-on réussir une candidature sans disposer de ces compétences professionnelles de plus en plus appelées hard skills ?

 

Dans ce guide, nous vous proposons une réponse à toutes ces questions, ainsi que des exemples de hard skills et une liste de ce que l’on peut mettre dans cette catégorie.

 

Vous souhaitez gagner du temps et créer votre CV en 5 minutes ? Essayez notre créateur de CV en ligne. C’est rapide, facile, pratique et 100% personnalisable. 18 modèles de CV professionnels à remplir ici.

 

modele de cv

Modèle de CV créé à partir de notre designer de CV — Découvrez notre créateur de CV ici.

 

Si vous êtes en pleine candidature, nous vous invitons à consulter les guides suivants, grâce auxquels vous pouvez réaliser des documents de candidature (CV et lettre) d’exception, mettant en valeur vos hard skills et tous vos autres atouts professionnels :

 

Que signifie “hard skills” ? Traduction et définition du concept

 

Hard skill est, sans surprise, un anglicisme. Nous n’en avons pas besoin, car nous avons déjà suffisamment de termes et expressions pour décrire le concept… Mais c’est ainsi !

 

Littéralement, “hard skill” se traduit par “compétence dure”. Bien entendu, cela ne signifie alors rien, il faut donc prendre un sens moins littéral pour traduire et comprendre ce que nos amis anglophones veulent dire par une compétence dure…

 

Premièrement, sachez que les hard skills sont opposées aux soft skills, qui se traduisent par compétences comportementales. Autrement dit, le savoir-être, intimement lié à votre personnalité. Cliquez sur ce lien si vous souhaitez tout savoir des soft skills, ainsi que des listes des soft skills les plus demandées par les employeurs de nos jours.

 

L’opposé du savoir-être est le savoir-faire. C’est la traduction en français du terme hard skills idéale : les hard skills se développent avec l’expérience, l’entraînement, les études, etc. Elles sont, à l’inverse des soft skills, acquises par le vécu.

 

Outre le terme de savoir-faire, les hard skills sont communément traduites par “compétences techniques”. Voyons des exemples afin de concrétiser le concept de hard skills.

 

Exemples de hard skills

 

Il existe beaucoup plus de hard skills que de soft skills. Les qualités sont assez nombreuses (voici par exemple une liste de plus de 100 qualités à mettre sur un CV), mais cela n’est rien à côté de la montagne de hard skills possible.

 

En effet, chaque métier dispose de ses propres compétences professionnelles, lesquelles sont souvent non transversales (les compétences transversales sont des savoir-faire que vous pouvez utiliser d’un métier à l’autre, comme le fait de savoir utiliser un ordinateur efficacement).

 

Par exemple, voici les hard skills d’un métier en vente :

  • Capacité de négociation
  • Découverte des besoins
  • Techniques de vente
  • Connaissance du marché et des produits
  • Actualisation des connaissances sur les tendances et la consommation
  • Maîtrise d’une langue étrangère
  • Gestion des stocks et inventaire
  • Gestion d’un point de vente
  • Étiquetage
  • Tenue de caisse

 

Certaines de ces hard skills sont transférables à d’autres métiers, mais qui seront alors souvent dans le même domaine. D’autant plus que la plupart de ces techniques de vente sont spécifiques à un marché ! Vendre du prêt-à-porter nécessite une autre hard skills que vendre des voitures. Plus l’on va vers une spécialisation, plus la hard skill est rare et non transversale.

 

Vous l’aurez compris, il est impossible de faire une liste complète des hard skills qui existent. Ou alors, elle ne serait pas vraiment utile. En revanche, on peut faire une liste de catégories de hard skills afin de mieux s’y retrouver et d’équilibrer sa candidature !

Conseil d’expert
Si vous débutez ou êtes curieux·se de connaître toutes les hard skills à maîtriser pour faire un métier, nous vous suggérons d’aller sur Internet et de consulter les fiches métiers pour les appellations de la fonction en question. Cela peut être utile pour s’orienter, ou se reconvertir, notamment pour motiver son choix dans sa lettre de motivation pour une reconversion.

Lorsque vous faites votre CV avec le logiciel de création de CV de Zety, vous n’avez qu’à glisser-déposer les éléments à votre guise (compétences, expériences…). Il y a même un correcteur orthographique pour un CV sans fautes. Commencez la création de votre CV ici.

Quand vous aurez terminé, le designer de CV en ligne Zety jaugera votre CV et vous permettra de savoir exactement quoi améliorer pour un CV encore meilleur.

Liste de hard skills par pôle de compétences et exemple

 

Connaître les catégories de hard skills qui existent vous permet de créer un CV et une lettre équilibrés, mais aussi de savoir quoi mettre en avant lors d’un entretien. En effet, si vous ne mentionnez que des hard skills qui appartiennent toutes à une même catégorie, vous perdez en polyvalence et risquez la répétition.

 

De plus, songez au fait que vos expériences parlent d’elles-mêmes ! Cela signifie que vous n’avez pas forcément à perdre de place sur un CV à lister des compétences qui sont une évidence à la lecture du reste de votre CV…

 

Par exemple, une secrétaire ayant 10 ans d’expérience n’a pas grand-chose à gagner à dire qu’elle maîtrise la prise de rendez-vous. En revanche, elle peut explorer d’autres compétences plus rares, telles qu’une maîtrise d’un bon panel de logiciels, d’une langue étrangère, ou encore des hard skills qui dépassent son métier, comme des compétences en comptabilité.

 

Liste de hard skills par domaine

 

  • Maîtrise d’une langue étrangère.
  • Maîtrise d’un logiciel, d’un type de logiciel, ou d’un langage de programmation.
  • Utilisation d’une machine, d’un véhicule ou d’un équipement spécifique (ex. : l’usage d’un chariot élévateur).
  • Compréhension et usage d’un procédé particulier (ex. : le fonctionnement des assurances automobile).
  • Connaissance d’un marché, de ses évolutions, sa conjoncture et sa concurrence (ex. : le marché du prêt-à-porter féminin milieu de gamme, dans le e-commerce).
  • Réalisation d’une tâche complexe nécessitant de l’expérience ou de la pratique (ex. : la réparation d’une conduite pour un plombier).
  • Compétences relationnelles indispensables au métier (ex. : l’écoute pour un docteur).
  • Le respect d’une tradition ou d’un art (ex. : la confection d’une baguette traditionnelle).

 

Quels que soient vos hard skills, il est possible de les ranger dans l’une de ces catégories. Ensuite, vous pouvez essayer d’avoir un CV montrant votre polyvalence professionnelle en faisant usage de hard skills du plus grand nombre de ces catégories possible. Voici un exemple de rubrique Compétences Professionnelles d’un CV de commercial.

 

Exemples de hard skills sur le CV

 

  • Anglais : courant (niveau C1) ; maîtrise du champ lexical de la télécommunication.
  • Logiciels CRM : excellent niveau avec Salesforce.
  • Titulaire du permis de conduire B.
  • Négociation : plus faible nombre de précontrats annulés de l’équipe.
  • Gestion de la relation client : taux de satisfaction des clients longue durée de 95 %.
  • Connaissance parfaite du marché des smartphones mondial.
  • Veille concurrentielle.
  • Courtoisie, patience et capacité d’écoute.

 

Cette convaincante liste de hard skills pourrait être utilisée sur un CV. Il suffirait d’y ajouter quelques soft skills, comme la réactivité aux communications, le travail en équipe ou des qualités de leader, et ce CV disposerait de compétences bien équilibrées et crédibles.

 

Nous vous conseillons ce guide pour tout savoir des compétences à mettre sur votre CV. Avant de conclure, voici notre avis sur l’importance des hard skills.

 

Les hard skills sont-elles toujours aussi importantes pour un·e candidat·e ?

 

Cela n’est plus un secret que les recruteurs sont de plus en plus friands de soft skills… Les employeurs s’accordent à dire que les soft skills sont désormais au moins aussi importantes que les soft skills. Et plus vous êtes jeune, plus c’est le cas !

 

Voici quelques raisons qui expliquent le fait que les hard skills ne sont pas aussi importantes dans le recrutement que les soft skills :

  • Les hard skills s’apprennent sur le terrain : il suffit d’une formation, de temps ou d’un bon maître pour engranger du savoir-faire. N’importe qui, ou presque, pourra développer ses hard skills.
  • Les hard skills se développent grâce aux soft skills : pourquoi certains seront de meilleurs vendeurs que d’autres, même en ayant appris au même endroit ? Tout simplement car ils ont une personnalité plus adaptée à la vente. En connaissant les soft skills de quelqu’un, on peut estimer sa capacité à apprendre un métier.
  • Les hard skills ne conditionnent pas le travail en équipe et l’employabilité d’un candidat : préférez-vous quelqu’un plein de potentiel mais inexpérimenté, ou quelqu’un d'exécrable humainement, mais expert dans son domaine ? Pour presque tous les employeurs, c’est la personnalité et la capacité à travailler en équipe d’un candidat qui fera la différence. Il ne suffit pas de bien travailler, il faut aussi bien s’intégrer, être compatible avec l’entreprise et ses valeurs.
  • Il est plus simple de ressentir les soft skills de quelqu’un lors d’un entretien que ses hard skills. Pour ces dernières, on se fie plus aux expériences et aux études. Elles peuvent alors ne pas peser dans la balance, puisque tous ceux issus d’un même diplôme ou ayant travaillé X années sont alors impossibles à distinguer.

 

Pour ces raisons, les employeurs préfèrent se fier à leur ressenti du savoir-être de la personne. À hard skills égales, c’est aux soft skills que seront départagés deux candidats.

 

Attention toutefois : les hard skills sont indispensables ou sont un avantage considérable ! Le fait que les soft skills font la différence ne vous dispense pas de valoriser vos hard skills. Si vous ne mentionnez aucune hard skills sur votre CV ou dans votre lettre, vous n’allez simplement pas être suffisamment qualifié·e aux yeux du recruteur.

 

Ce dernier doit en effet vérifier que vous avez le profil professionnel, puis passera au profil personnel. En somme, les hard skills sont la porte d’entrée vers un emploi, la première étape qui vous permet de passer le vigile. Ensuite, il faudra utiliser vos soft skills pour conclure…

 

Quoi de mieux qu’une lettre de motivation qui accompagne parfaitement votre CV ? Vous pouvez créer votre lettre de motivation en ligne ici, à partir du même modèle que votre CV. Voici à quoi votre candidature pourrait ressembler :

 

cv et lettre de motivation

Voir plus de modèles pour lettre de motivation et commencer à rédiger la vôtre

Conclusion et points essentiels à retenir

 

Si vous ne deviez retenir que quelques mots des hard skills, en voici la liste :

  • Hard skill signifie compétence technique, il s’agit du savoir-faire, souvent lié à un métier en particulier.
  • Certaines hard skills sont transversales et peuvent être utiles dans plusieurs domaines.
  • Ces compétences s’apprennent avec l’expérience ou les études : elles ne sont pas innées et représentent donc un coût pour une entreprise si le ou la candidat·e n’en dispose pas.
  • Moins utiles et vérifiables pour un employeur avant l’embauche, elles sont toutefois indispensables pour passer le premier tri de CV : tout métier nécessite des hard skills.
  • Sur le CV, les hard skills sont plus efficaces si elles sont variées, car elles montrent votre polyvalence, votre maîtrise des divers aspects du métier.
  • Il est bon d’équilibrer sa liste de compétences sur le CV en mettant des soft skills et des hard skills, tout en gardant à l’esprit que le reste du CV (expériences et formations) certifie déjà vos hard skills ; il s’agit alors d’éviter la répétition de l’évidence.

 

Et voilà !

 

Vous savez tout ce qu’il y a à savoir concernant les hard skills : ce que hard skills signifie, sa traduction en français, mais aussi des exemples d’usage de hard skills sur le CV et, surtout, comment en tirer parti au mieux pour toute candidature.

 

N’hésitez pas à nous faire part de votre avis sur les hard skills et à partager votre opinion avec les autres lecteurs ! De même, vous pouvez poser toute question, je ferai de mon mieux pour vous lire et vous répondre rapidement.

Notez mon article: hard skills
Moyenne: 0 (0 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Timothé Ameline
Timothé Ameline
Timothé Ameline est un rédacteur mettant au service de Zety son expertise en recherche d'emploi et création de CV. L'objectif de Timothé est de fournir des conseils de premier ordre à tous les demandeurs d'emploi en quête de leur prochain job de rêve. Ses guides vous aideront à rédiger des CV et lettres de motivation d'exception.

Articles Similaires