Centres d’intérêt sur un CV : quand et comment les mettre ?

Centres d’intérêt sur un CV : quand et comment les mettre ?

La plupart des centres d'intérêt dans un CV n'ont aucune originalité. Mais les hobbies peuvent être très utiles si vous vous en servez bien. Découvrez comment, avec des exemples.

Timothé Ameline
Timothé Ameline
Rédacteur expert en recrutement

– Je vois que vous aimez lire. Que lisez-vous en ce moment ?

– Heuuu… Je n’ai pas trop le temps avec la recherche d’emploi *tousse* et Netflix *tousse*.

– D’accord. Qu’en est-il du football ? Que vous apporte ce sport ?

– Heuuu… En fait, je ne pratique pas, j’aime juste suivre Cristiano Ronaldo. Heuuu…

– Je vois. Merci beaucoup pour votre temps. Nous vous contacterons sous peu.

 

Oups.

 

Ce candidat aurait peut-être dû ne pas mettre la rubrique centres d’intérêt sur son CV… Mais cela n’est pas forcément votre cas !

 

Les hobbies sont un classique du CV. Et, la plupart du temps, la rubrique est très mal utilisée. Mais il y a de très bonnes raisons d’en inclure une, ainsi que des loisirs à privilégier sur d’autres.

 

Ce guide vous permettra de :

  • Savoir quand mettre ou ne pas mettre vos centres d’intérêt sur votre CV.
  • Faire ressortir votre personnalité grâce à des hobbies uniques et bien décrits.
  • Vous inspirer à l’aide d’exemples de hobbies sur CV.
  • Réussir votre futur entretien grâce à un CV aux centres d’intérêt inspirant la curiosité.

 

Vous souhaitez gagner du temps et créer votre CV en 5 minutes ? Essayez notre créateur de CV en ligne. C’est rapide, facile, pratique et 100% personnalisable. 18 modèles de CV professionnels à remplir ici.

 

modele de cv

Modèle de CV créé à partir de notre designer de CV — Découvrez notre créateur de CV ici.

 

Voici des exemples de CV dans lesquels les centres d'intérêt sont excellents :

 

Commençons par voir si cette rubrique à une importance dans votre cas.

 

Car, si cela n’est pas le cas, autant ne pas perdre votre temps et penser à une autre option !

 

Les centres d’intérêt sont-ils une bonne idée pour mon CV ?

 

Oui et non.

 

Le problème, dans presque tous les cas (Neuf fois sur dix),les candidats mettent leurs centres d’intérêt pour faire joli, suivre une habitude, un modèle… Sans vraiment savoir pourquoi.

 

Pour faire simple : plus aucun recruteur ne s’attend à y trouver quelque chose d’intéressant ou d’utile. Cette partie du CV est d’une platitude magistrale dans 90% des cas.

 

Seuls 11% des recruteurs pensent que la rubrique hobbies est importante sur un CV à cause de ce qu’elle est devenue… L’avantage, c’est qu’en ajoutant une rubrique hobbies utile, vous allez vous démarquer très aisément.

 

La preuve que cela est important : la personnalité est le critère le plus important dans le processus de recrutement pour 69% des recruteurs !

Conseil d’expert
Si, et seulement si votre CV est excellent ! Pour vous assurer que cela est le cas, vous pouvez lire notre guide contenant tous nos conseils pour faire un CV meilleur que 9 curriculum vitae sur 10.

Comment savoir si mes loisirs sont les bienvenus sur mon CV ?

 

Posez-vous trois questions :

 

  1. Ce hobby me différencie-t-il des autres ? (Ou : est-ce un passe-temps générique ?)
  2. Peut-il montrer un trait de caractère positif ou une compétence utile au travail ?
  3. Puis-je en parler avec passion lors d’un entretien ?

 

Si la réponse n’est pas “oui” aux trois, c’est que ce centre d’intérêt n’a rien à faire sur un curriculum vitae.

 

Ainsi, si vous n’avez rien à dire, ne mettez tout simplement pas cette rubrique sur votre CV ! Ne vous forcez surtout pas, vous allez vous retrouver avec “Cinéma, voyages, sport”...

 

À l’inverse, si quelque chose vous passionne, que vous adorez en parler et qui est original, c’est une occasion en or.

Un centre d’intérêt est utile s’il :
  • Est en rapport avec le poste auquel vous postulez (être marathonien pour Intersport).
  • Donne une image positive de vous (donner des cours d’informatique aux anciens du coin).
  • Montre des compétences professionnelles implicitement (pratiquer un sport collectif = travail d’équipe assuré).
  • Colle aux valeurs de l’entreprise (être défenseur des animaux et postuler à une entreprise faisant du cuir végétal).
  • Est un bon sujet de conversation (peut-être que le recruteur ne va vous parler que de ça en entretien et oublier toutes ses questions piège !).
  • Équilibre un CV trop impersonnel (apporter de l’humain dans un CV rempli de jargon informatique).

Vous pensez avoir un ou des hobbies utiles ? Parfait ! Préparez-vous à en parler.

 

Et pas n’importe comment.

Conseil d’expert
Les centres d’intérêt sont encore plus importants pour un débutant ! En effet, plus votre CV est dense, moins il est évident de caser cette rubrique optionnelle. Mais, pour un CV étudiant ou quelqu’un sans expérience, c’est un très bon moyen de gagner des points et d’avoir un CV plus rempli.

Comment parler de ses centres d’intérêt sur un CV

 

Trois options, de la pire à la meilleure.

 

  1. Vous pouvez faire comme presque tout le monde, soit 90% des CV :

 

Centres d’intérêt

Art, danse, musique, voyages

 

Intérêt : 0%

 

  1. Sinon, vous pouvez faire comme 9 des 10% restants :

 

Centres d’intérêt

Photographe semi-professionnel, danse (swing), piano, civilisations étrangères

 

Intérêt : 50%

 

  1. Enfin, vous pouvez (devriez) faire comme le dernier 1% des candidats :

 

Centres d’intérêt

Photographe semi-professionnel depuis 8 ans spécialisé dans les paysages urbains.

Membre actif du club de danse “Ça Swing !” de ma ville.

Pianiste-compositeur de morceaux new wave (synthétiseur).

Passion pour les civilisations sud-asiatiques (dont je collectionne les tickets de musées).

 

Intérêt : 100%

 

Il ne suffit pas de lister quelques mots, même si ce loisir est rare ou unique.

 

Pour qu’il soit un réel avantage, il faut être précis.

 

Décrivez votre ou vos centres d’intérêt pour donner envie au lecteur d’en savoir plus sur vous. Pour montrer que vous êtes différents.

 

Conseils pour écrire sur vos centres d’intérêt :

  • Parler du nombre d’années d’activité.
  • Préciser un rôle (exemple : capitaine de mon équipe de handball).
  • Être détaillé en peu de mots (niveau de maîtrise, endroit, type de films…).
  • N’utilisez pas le mot anglais “Hobbies” pour votre rubrique, mais du français.
  • Ne mettez pas juste des icônes pour décrire vos loisirs sur le CV (par exemple, un avion pour dire “voyager”). Certains modèles utilisent des images à la place de mots, et cela ne sert strictement à rien.

 

Si le reste du CV est convaincant, les recruteurs vont vous sélectionner plutôt qu’un(e) autre en un battement de cil.

 

Simplement grâce à cette rubrique hobbies qui, bien utilisée, est redoutable.

 

Attention : elle peut aussi être un redoutable raccourci vers la poubelle…

Conseil d’expert
Coach pour une team semi-pro de LoL depuis la S5, spécialisé dans l’évolution de la méta. Nous visons les LCS en Europe et participons souvent à de grandes LAN”. Vous n’avez rien compris ? Le recruteur non plus. N’utilisez pas de jargon : votre hobby doit être compréhensible par tous !

Lorsque vous faites votre CV avec le logiciel de création de CV de Zety, vous n’avez qu’à glisser-déposer les éléments à votre guise (compétences, expériences…). Il y a même un correcteur orthographique pour un CV sans fautes. Commencez la création de votre CV ici.

Quand vous aurez terminé, le designer de CV en ligne Zety jaugera votre CV et vous permettra de savoir exactement quoi améliorer pour un CV encore meilleur.

Quels sont les centres d’intérêt dont il ne faut PAS parler dans un CV ?

 

Même en écrivant une description magnifique, cela ne passera jamais bien de dire que vous êtes un grand fan des jeux de hasard… Sauf si le lecteur est aussi un inconditionnel des PMU…?

 

Peu importe, c’est beaucoup trop risqué.

 

Vous ne savez jamais qui lit votre CV. Évitez tout sujet douteux ou dangereux.

 

Voici les sujets dont il ne faut pas parler :

  • Politique
  • Religion
  • Jeux d’argent et de hasard (poker accepté à niveau pro !)
  • Sexe ou orientations sexuelles
  • Activités dangereuses ou illégales
  • Chasse (peut passer de sport à crime, selon le lecteur)
  • Philosophie (si positions visibles et non unanimes)
  • Goûts artistiques (si pas dans les normes)

 

Catastrophe évitée !

 

Passons à quelque chose de très important : ce que les centres d’intérêt sur un curriculum vitae disent de vous et comment ils peuvent être très utiles selon l’emploi désiré.

Conseil d’expert
En parlant de choses à ne pas faire… Mentir. Ne mettez jamais quelque chose de trop gros, ou dont vous seriez incapable de parler en entretien. C’est le carton rouge assuré.

L’utilité des centres d’intérêt pour postuler à un job

 

La plupart des hobbies sur un CV vont montrer quelque chose de votre personnalité aux recruteurs.

 

Cela sera implicite, mais applicable au monde du travail.

 

Ainsi, parler de vos passions est un très bon moyen de faire comprendre à l’employeur que vous êtes fait pour un emploi ou un stage. Évidemment, il faut aussi mettre les bonnes compétences sur votre CV.

 

Si la qualité est demandée pour ce job ou que vous la voyez dans l’offre d’emploi, foncez.

 

Exemples de hobbies + leur traduction en compétences professionnelles

 

Centre d’intérêt

Compétence (soft skill)

Sports

Investissement

Dépassement de soi

Dynamisme

Condition physique

Ténacité

Maîtrise de soi

Prise d’initiatives

Précision (selon le sport)

Sports collectifs

Travail d’équipe/coopération

Leadership (qualités de meneur)

Gestion des conflits

Adaptation

Écoute

Sports individuels

Autonomie

Confiance en soi

Sports extrêmes

Courage

Goût du défi

Gestion du stress

Arts (les qualités peuvent varier selon le type d’art)

Créativité

Rigueur

Imagination

Précision

Esthétique

Composition

Attention aux détails

Perfectionnisme

Esprit critique

Auto-évaluation

Culture générale

Raffinement

Théâtre

Prise de parole en public

Gestion du stress

Mémoire

Bonne présentation

Élocution

Cuisine

Partage

Rigueur

Générosité

Patience

Sens du service

Voyages, histoire, géographie...

Curiosité

Ouverture d’esprit

Relations interculturelles

 

Il existe évidemment des tas d’autres centres d’intérêt dont vous pouvez parler (ou non).

 

La couture, le jardinage, tenir un blog, la méditation, les jeux vidéo… Mais aussi tout ce qui est en rapport avec une culture ou la littérature étrangère. Ce sont des indices de votre niveau de langue, bien que vous devez également décrire ce niveau pour chaque langue dans une rubrique à part du CV.

 

Il serait difficile de tout lister.

 

Demandez-vous si ajouter vos hobbies apporte quelque chose en fonction de l’entreprise et de l’emploi.

 

Par exemple, les jeux vidéo sont très communs, mais sont à double tranchant.

 

La personne qui lit votre CV jouait sûrement à Candy Crush sur son mobile avant d’arriver à son bureau et d’ouvrir votre CV. Mais en voyant votre passion pour le gaming, risque de se dire “Quelle violence ! Encore un responsable des fusillades aux États-Unis !”.

 

À l’inverse, vous pouvez tomber sur quelqu’un de passionné qui sera ravi(e) de parler de vos jeux favoris. Et pensera que cette passion peut être utile au job, surtout si vous postulez dans un domaine lié au jeu vidéo.

 

Par exemple que cela montre de la persévérance, de la réactivité, du contrôle de soi…

Conseil d’expert
Votre CV peut être trop long pour vous permettre de mettre d’y inclure vos centres d’intérêt, même s’ils vous paraissent importants. La lettre de motivation sert aussi à parler de vous et de vos passions ! Suivez ce guide pour faire une excellente lettre de motivation.

Quoi de mieux qu’une lettre de motivation qui accompagne parfaitement votre CV ? Vous pouvez créer votre lettre de motivation en ligne ici, à partir du même modèle que votre CV. Voici à quoi votre candidature pourrait ressembler :

 

cv et lettre de motivation

Voir plus de modèles pour lettre de motivation et commencer à rédiger la vôtre

Conclusion et points essentiels à retenir

 

Retenez les choses suivantes quant aux centres d’intérêt sur le CV.

  • Ne soyez pas générique. Soyez différent.
  • Décrivez vos centres d’intérêt (ne vous contentez pas d’un seul mot).
  • Parlez de vos hobbies s’ils vous qualifient pour le job, le domaine ou l’entreprise.
  • Vous ne savez pas sur qui vous allez tomber, alors ne prenez aucun risque avec des loisirs qui ne font pas l’unanimité.
  • Ne mentez jamais et soyez prêt à parler de chaque passion présente sur votre CV au cours d’un entretien d’embauche.
  • Utilisez un modèle de CV professionnel où les hobbies ont leur propre place.

 

Avez-vous trouvé comment faire de votre rubrique centres d’intérêt une force pour votre CV ? Hésitez-vous sur certains hobbies pour un curriculum vitae ?

 

Dites-moi tout en commentaire ! Je ferai de mon mieux pour y répondre rapidement et vous donner des conseils !

Notez mon article: centres interet cv
Moyenne: 5 (5 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Timothé Ameline
Timothé Ameline
Timothé Ameline est un rédacteur mettant au service de Zety son expertise en recherche d'emploi et création de CV. L'objectif de Timothé est de fournir des conseils de premier ordre à tous les demandeurs d'emploi en quête de leur prochain job de rêve. Ses guides vous aideront à rédiger des CV et lettres de motivation d'exception.

Articles Similaires