Les Ressources Humaines sont-elles humaines ? Enquête Zety 2020

Les Ressources Humaines sont-elles humaines ? Enquête Zety 2020

Tout le monde déteste les RH. Quoique... Nous avons découvert ce que pensent les gens des Ressources Humaines, ainsi que leur façon d'y avoir recours.

Timothé Ameline
Timothé Ameline
Rédacteur expert en recrutement

ressources humaines

 

Le fameux département des Ressources Humaines… Est-ce une armée de bureaucrates prêts à tout pour vendre les incroyables valeurs de leur organisation, ou des gens réellement passionnés et ayant l’humain au centre de leur attention ?

 

Nous avons cherché à savoir ce qu’en pensent les gens, et avons découvert des choses plutôt inquiétantes...

 

949 personnes ont participé à notre sondage, et voici ce que l’on a voulu connaître :

  • Leur opinion sur la manière dont les RH font leur travail.
  • S’ils cherchaient souvent de l’aide ou des conseils auprès des RH.
  • La situation la plus particulière qu’ils ont vécu avec les RH.

 

Entrons dans le vif du sujet.

 

Allô, RH ? Je crois que nous avons un problème...

 

Harcèlement sexuel, discrimination, drogue, vols, pornographie et odeurs corporelles toxiques… Non, je ne vous décris pas la dernière saison de Game of Thrones. Il s’agit de choses qui arrivent vraiment au travail. Les RH en sont-ils alertés ?

 

Nous avons imaginé une liste de scénarios et avons demandé aux sondés s'ils seraient susceptibles de signaler ces événements aux RH s’ils y étaient confrontés au travail. La plupart répondent positivement.

 

ressources humaines

 

ressources humaines

 

ressources humaines

 

Premièrement, jetons un oeil aux réponses les plus visibles. Ici, il faut se concentrer sur la part des gens qui disent ne pas vouloir signaler un comportement difficilement acceptable au travail...

C’est scandaleux ! Les Ressources Humaines sont spécifiquement là pour agir dans ces cas-là.

 

Pourquoi donc les gens ne souhaitent-ils pas signaler de tels actes ? Une autre étude (HR Acuity’s 2019 Employee Experience Survey) nous donne une idée des potentielles causes :

  • La peur des conséquences. 46% avouent avoir peur d’une vengeance de la personne qu’ils signaleraient.
  • Manque d’objectivité. 39% auraient peur de ne pas être pris au sérieux et traités de manière équitable.
  • Le genre. Les problèmes signalés par les hommes ont 26% plus de chance d’être pris au sérieux que ceux signalés par les femmes. Ce commentaire d’une sondée semble le confirmer :

 

“J’ai un collègue qui a ajouté des étudiants de notre université à ses amis sur les réseaux sociaux. Sur ceux-ci, il partageait beaucoup de contenu pornographique, particulièrement irrespectueux pour les femmes. Je l’ai signalé, rien n’a changé.”

 

Une fois que l’on sait cela, il devient plus facile d'imaginer pourquoi autant de problèmes ne sont pas signalés. Mais, peu importe l’efficacité du département RH de votre organisation, vous devriez signaler tout mauvais comportement hors des limites acceptables. Pourquoi ?

 

Il se peut que vous ne puissiez pas tenir l’entreprise pour responsable si vous n’avez jamais signalé quelque chose dont vous avez été victime ou témoin au moment des faits.

 

Regardons maintenant les situations les moins signalées de toutes. Now let’s take a closer look at the least reported situations. Seuls 14% des gens sont ouverts à parler d’un deuil avec les RH. D’ailleurs, les gens sont beaucoup plus susceptibles de signaler un collègue montrant son orientation politique que de parler de leur procédure de divorce avec les RH.

 

Apparemment, les gens ne savent en réalité pas vraiment où ni comment signaler ce dont ils sont victimes ou témoins… De plus, les règles qui régissent les RH sont parfois complexes...

 

Par exemple, il n’est pas rare qu’une entreprise n’accepte de croire en un deuil uniquement sur présentation d’un certificat de décès. Pour beaucoup, cette méfiance paraîtra particulièrement brutale, inacceptable. Les gens voient alors les RH comme des robots suivant des règles et n’écoutant pas l’humain derrière l’employé.

 

Il est fort probable que cela soit la même chose pour le signalement de harcèlement ou de discrimination : une faible confiance dans les RH, l’impression qu’elles sont là pour défendre l’entreprise coûte que coûte.

 

Pourtant, toutes les entreprises ne sont pas si froides et insensibles aux problèmes auxquels font face leurs employés. Presque toutes savent qu’au contraire, plus l’employé est heureux au travail, plus il est productif.

 

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime d’ailleurs que la dépression et l’anxiété causent une perte d’un billion de dollars (mille milliards) en productivité chaque année ! Imaginez le manque à gagner…

 

Il est nécessaire que les RH regagnent la confiance des employés. La compassion et la compréhension n’aident pas que les employés, elles améliorent aussi les résultats.

 

Il semble que personne ne demande jamais rien aux RH… Voici les raisons pour lesquelles les gens contactent les RH, en quête d’aide et de conseils.

 

En quoi les RH nous aident-ils ?

 

La plupart des gens ne vont aller demander conseil aux RH que pour un scénario ! Tout le reste semble passé sous silence...

 

ressources humaines

 

Et les nombreuses personnes qui vont parler de leurs salaires et avantages avec les RH (82%) ne semblent pas toujours satisfaites. Voici ce que répond un sondé :

 

“Je n’ai pas été payé plusieurs fois. Donc j’ai été voir les RH qui ont admis qu’il y a eu des erreurs dans le système. Mais ils n’ont traité ma demande que deux semaines plus tard...”

 

De la première raison à la seconde, on remarque une différence quantitative impressionnante. On passe de 82% pour les discussions sur le salaire, à seulement 30% sur les décisions d’un(e) manager.

 

La raison est simple : le salaire est indispensable. Personne n’a d’autre choix que d’aller parler d’un problème lié à celui-ci. Le reste, en revanche, l’est beaucoup moins. En théorie, non, mais en pratique, oui. Puisque les gens n’ont pas vraiment confiance dans les capacités des RH...

 

Décidément, personne ne semble aimer les pauvres RH… Est-ce vraiment le cas ? Voici ce que les gens pensent de leurs responsables en Ressources Humaines.

 

Les RH vous semblent-ils qualifiés ?

 

Nous avons listé la liste des compétences attendues des RH, et avons ensuite demandé aux gens s’ils étaient d’accord ou non avec chaque compétence.

 

Voici nos découvertes.

 

Question

Je suis d’accord

Peut-on avoir confiance dans les RH ?

50%

Les RH sont-elles au niveau concernant les technologies ?

57%

Les RH sont-elles impliquées dans les intrigues au bureau ?

56%

Les RH savent-elles prendre des décisions ?

50%

Les RH avaient-elles l’information que vous cherchiez ?

58%

Les RH manquent-elles d’expérience de terrain avec des gens ?

45%

Les RH sont-elles plus respectueuses des procédures que des gens ?

48%

Les RH sont-elles douées pour vous conseiller sur votre carrière ?

56%

Est-ce difficile d’obtenir une réponse des RH en temps et en heure ?

40%

Les RH mettent-elles leur département au-dessus des autres ?

36%

Les RH prennent-elles le parti de l’employé en cas de conflit ?

31%

Les RH manquent-elles de compétences en négociation ?

34%

 

Si tout ce qui a été dit plus tôt ne vous avait pas convaincu, ceci devrait faire l’affaire… Il semble que les gens soient plutôt dubitatifs dans les capacités des RH. La statistique la plus flagrante est la suivante :

La conclusion est claire… Les gens trouvent que les RH ne sont pas vraiment utiles, pas fiables et malheureusement pas suffisamment qualifiées.

 

Pour enfoncer le clou, voici ce qu’un sondé a dit afin de démontrer pourquoi les RH ne sont pas autant sollicités qu’ils le devraient :

 

“Je n’ai jamais rien signalé aux RH dans toute ma carrière, car je ne leur ai jamais fait confiance. Pour moi, ce sont surtout des commères, et je n’avais pas envie que mes problèmes personnels circulent dans toute l’entreprise.”

 

Si ce sentiment est partagé par beaucoup, les RH ont du pain sur la planche afin de redorer le blason. Le meilleur moyen de faire cela est de se concentrer sur leur propre appellation : Ressources Humaines.

 

D’ailleurs, il semble que la plupart des professionnelles en RH sont au courant du problème ! D’après un sondage effectué par la SHRM (Society for Human Resource Management), le plus gros défi pour un responsable en RH est de maintenir la confiance de l’employé envers l’employeur.

 

Donc, tout le monde sait que quelque chose cloche… Que peut-on faire pour pallier ces problèmes ? Le Dr John Sullivan a publié un sujet de recherche qui peut orienter les RH vers des solutions. En voici un résumé :

  • Parler de l’effet négatif qu’a le manque de confiance envers les RH sur les résultats. Il est possible quantifier la perte causée par ce manque de confiance. Les employeurs doivent y être sensibilisés.
  • Prendre des décisions éclairées par les données acquises. En effectuant des enquêtes internes, les entreprises peuvent identifier les points faibles de leurs RH et agir en conséquence.
  • Surveiller sa présence médiatique. Les gros problèmes de RH peuvent finir sur les réseaux sociaux ou, pire, dans les médias. Par exemple, pendant la crise du Covid-19, une entreprise critiquée pour ne pas avoir facilité le télétravail de ses employés peut en pâtir.
  • Être plus réactif. Les employés sont tous frustrés par la lenteur des procédures et des traitements de leurs demandes par les RH. Il est essentiel d’accélérer les processus et d’être à la hauteur des attentes de ses employés.
  • Développer l’écoute active et la compréhension envers ses employés. Lorsqu’il est question de confiance, le premier prérequis est l’écoute des deux parties. Les gens ont l’impression que les RH ne les écoutent pas, ce qui est fondamental pour gagner leur confiance.
  • Être plus proactif dans les communications. Ne jamais laisser les problèmes de côté et ne pas procrastiner pour les résoudre est la meilleure manière de réussir une collaboration efficace entre RH et employés.
  • Être transparent. De nos jours, tous les employés (surtout les jeunes) s’attendent à un maximum de transparence. C’est le devoir des RH que de répondre à leurs questions de manière honnête et transparente. Il peut s’agir des objectifs, des possibilités d’évolution, des attentes, de la difficulté des tâches ou de la situation financière de l'entreprise...
  • Précisément expliquer le rôle des RH. Pour beaucoup, les RH ne sont que des gens qui servent à lire des CV et faire passer des entretiens. Il est essentiel d’expliquer à ses employés qu’ils ont une personne de contact en RH pour toute question ou tout problème, et que cette équipe est neutre et éthique.
  • Augmenter la productivité. Les HR peuvent également avoir pour but d’améliorer la productivité de tous. Plutôt que de se concentrer sur les règles légales et les contrats, celles-ci peuvent passer du temps à chercher des moyens de progression pour les employés, ou des méthodes de management et de travail plus efficaces.

 

Corriger le tir afin que les gens reprennent confiance dans les RH va demander beaucoup d’efforts. Mais cela est loin d’être impossible, et le résultat sera particulièrement positif. Plus les employés se sentent bien au travail, plus ils sont productifs et moins il y a de problèmes potentiels.

 

Enfin, pour ne pas donner l’impression que les gens trouvent que les Ressources Humaines sont inutiles, voici les problèmes auxquels celles-ci font face le plus fréquemment.

 

Les problèmes les plus fréquemment signalés aux RH

 

Afin d’être certains de ne rien rater, nous avons ajouté une question ouverte en fin de sondage. Nous avons demandé aux sondés le problème le plus étrange qu’ils aient signalé aux RH.

 

Le meilleur du pire

 

Voici les problèmes auxquels les RH sont le plus souvent confrontés.

 

ressources humaines

 

Le saviez-vous ?

La mauvaise odeur corporelle des collègues est également une des choses que les gens détestent le plus au travail ! 50% de nos sondés trouvaient cela très énervant. Et nous avons également découvert que les collègues arrivant au travail ivre ne sont pas si rares que cela… Notre autre étude sur les pires offenses commises au travail révèle que 48% des gens ont déjà vu un collègue ivre ou drogué !

 

Chirurgie de rat, vidéos de chats et twerk au-dessus d’une poubelle

 

La question étant ouverte, nous avons évidemment eu des réponses particulièrement spécifiques et amusantes, voire bizarres… Qui a dit que l’on s’ennuyait au travail ?

  • Changer de vêtements dans le box d’un collègue.
  • J’avais besoin d’un congé car le rat de ma copine avait une opération chirurgicale le jour de la Saint-Valentin.
  • Le chien du patron qui urine dans la salle de pause.
  • Les gens qui regardent des vidéos de chats.
  • Être suivi partout par un collègue bizarre.
  • Les haleines atroces des gens.
  • Faire du twerk au-dessus d’une poubelle

 

Une opération chirurgicale pour un rat le jour de la Saint-Valentin. Ce n’est vraiment pas de chance...

 

Conclusion

 

Malheureusement, il s’avère que les critiques à l’égard des Ressources Humaines soient bien réelles, voire fondées. Voici les principales trouvailles de notre étude :

  • Les gens n’ont pas confiance dans les RH, au point de ne pas signaler des problèmes extrêmement graves.
  • Très peu de gens cherchent de l’aide ou des conseils auprès des RH. Ils ne vont leur parler que quand il s’agit d’argent.
  • La plupart des gens ont un gros manque de confiance et de foi envers l’objectivité et la crédibilité des RH.
  • Les RH peuvent être confrontés à des situations vraiment spéciales...

 

Mais, malgré tout cela, il y a heureusement de l’espoir ! Cela demande beaucoup d’efforts et de travail, mais changer l’image des RH aux yeux de tous n’est pas impossible ! Et cela a des conséquences particulièrement positives pour l’entreprise !

 

Méthodologie et limites de l’enquête

 

Pour réaliser cette étude, nous avons collecté les réponses de 949 personnes en utilisant le logiciel de sondages Amazon Mechanical Turk. Les sondés sont à 57% des femmes (43% d’hommes). 12% ont 24 ans ou moins, 46% ont entre 25 et 38 ans, 29% entre 39 et 58 ans et 13% ont plus de 59 ans. Au vu de la répartition âge et genre de notre échantillon, les résultats peuvent être généralisés à l’entièreté de la population.

 

Cette enquête effectuée par Zety a cherché à découvrir les opinions des gens à propos des ressources humaines, en fonction de plusieurs situations spécifiques. Les sondés ont dû répondre à 14 questions à échelle sur le sujet.

 

Chaque sondé a également dû indiquer s'ils signaleraient ou non 26 situations spécifiques qui peuvent arriver en milieu professionnel. Enfin, une question ouverte leur était posée, à laquelle ils pouvaient partager une anecdote intéressante ou amusante à propose des RH.

 

Comme toute expérience est subjective, nous avons conscience que les réponses de certains participants ont pu être influencées par un événement récent, un parti pris, une exagération, un mensonge, etc.

 

Certaines questions et réponses ont été reformulées dans cet article afin de faciliter leur compréhension par ses lecteurs. Dans certains cas, la somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100 : cela est dû soit à l’arrondissement, soit aux réponses “Ne sait pas” ou “Ne se prononce pas”.

 

Déclaration d’utilisation équitable

 

N’hésitez pas à partager notre étude ! Les images et données présentes sur cette page sont utilisables pour tout usage non commercial. Assurez-vous simplement de renvoyer vers cette page avec un lien pour donner un crédit approprié aux auteurs.

 

Sources pour les études annexes utilisées

 

Notez mon article: ressources humaines
Moyenne: 5 (1 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Timothé Ameline
Timothé Ameline
Timothé Ameline est un rédacteur mettant au service de Zety son expertise en recherche d'emploi et création de CV. L'objectif de Timothé est de fournir des conseils de premier ordre à tous les demandeurs d'emploi en quête de leur prochain job de rêve. Ses guides vous aideront à rédiger des CV et lettres de motivation d'exception.

Articles Similaires