Vous contrôlez vos données

Nous utilisons des cookies pour personnaliser l'expérience de création de CV et de lettres de motivation. Pour ces raisons, il se peut que nous partagions vos données d'utilisation avec des tiers. Vous trouverez davantage d'informations sur notre utilisation des cookies dans notre Politique relative aux cookies. Si vous souhaitez définir vos préférences en matière de cookies, cliquez sur le bouton Paramètres ci-dessous. Pour accepter tous les cookies, cliquez sur Accepter.

Paramètres Accepter

Paramètres des cookies

Cliquez sur les types de cookies ci-dessous pour personnaliser votre expérience sur notre site. À tout moment, vous pouvez donner, refuser ou retirer votre consentement. N'oubliez pas que la désactivation des cookies peut affecter votre expérience sur le Site. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre Politique relative aux cookies et notre Politique de confidentialité.

Choisissez les types de cookies que vous acceptez :

Mesure d'audience

Ces cookies analysent l'utilisation du visiteur sur notre Site et nous permettent d'assurer une meilleure expérience. Les cookies liés aux mesures d'audience utilisés sur notre Site n'identifient personne et ne nous permettent pas d'envoyer des publicités personnalisées. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies/technologies de traçage à des fins analytiques en vue de déterminer le nombre de visiteurs sur notre Site, d'identifier la manière dont les visiteurs naviguent sur notre Site et, plus particulièrement, les pages qu'ils consultent. Cela nous permet d'améliorer notre Site et nos Services.

Performances et personnalisation

Ces cookies nous permettent de vous proposer un accès à une expérience personnalisée. Les cookies de personnalisation servent à diffuser du contenu, notamment des publicités, en lien avec vos intérêts sur notre Site et les sites de tiers en fonction de la manière dont vous interagissez avec différents éléments de notre Site. Ils nous permettent également de garder une trace du contenu auquel vous accédez (y compris les vidéos visionnées). Nous pouvons également recueillir des informations sur votre ordinateur et/ou votre connexion afin d'adapter votre expérience à vos besoins. Lors de certaines visites, nous pouvons utiliser des outils logiciels pour mesurer et recueillir des informations sur la session, notamment les délais de réponse des pages, les erreurs de téléchargement, le temps passé sur certaines pages et des informations sur les interactions avec la page.

Publicités

Ces cookies sont installés par des sociétés tierces pour diffuser du contenu publicitaire ciblé en fonction des sujets qui vous intéressent (par exemple pour vous proposer des publicités Facebook qui pourraient vous intéresser) et vous permettre de mieux interagir avec les plateformes de réseaux sociaux comme Facebook.

Nécessaires

Ces cookies sont essentiels aux bonnes performances du Site ainsi qu'à l'accès à ses fonctionnalités. Les cookies nécessaires seront toujours activés, car le Site en a besoin pour fonctionner correctement. Par exemple, les cookies essentiels peuvent inclure, sans s'y limiter : les cookies installés pour assurer le service, maintenir votre compte, fournir l'accès aux créateurs et aux pages de paiement, créer des identifiants pour vos documents ou encore stocker vos consentements.

Pour voir la liste détaillée des cookies, cliquez ici.

Enregistrer les préférences
Mon compte
Les choses les plus agaçantes au travail en 2022 (sondage)

Les choses les plus agaçantes au travail en 2022 (sondage)

Souvenez-vous de la fois où un(e) collègue a mis du poisson au micro-ondes. Nous sommes tous irrités au travail par plein de petits trucs. Quels sont les pires ?

situations-agacantes-au-travail

 

Vous ouvrez le frigo. Trouvez votre boîte en plastique (enfouie sous celles des autres arrivés après vous ce matin)... Pour découvrir que quelqu’un a déjà mangé la moitié de votre repas. Vous allez mettre ce qui reste au micro-ondes, avant de réaliser que l’intérieur ressemble à une scène de crime. Vous cherchez une assiette, mais elles sont toutes sales et dans l’évier… Vous n’avez plus faim et optez pour un petit café. Mais la machine est vide.

 

Même si vous adorez votre travail, vous devez vous adapter à vos collègues et à leurs habitudes. Cela crée souvent des situations énervantes et l’envie de s’arracher les cheveux.

 

Inspirés des histoires tordantes, mais crédibles, trouvées sur Twitter à propos des situations les plus irritantes au bureau, nous avons voulu identifier les pires scénarios.

 

C’est pourquoi nous avons interrogé 1 026 personnes sur :

  • Tout ce qui les rend dingues au travail.
  • À quel point ces situations sont agaçantes.
  • À quelles fréquences elles ont lieu.

 

Nous sommes heureux d’avoir pu scientifiquement identifier les pires coupables récidivistes de choses énervantes au travail.

 

Les raisons de la colère

 

Avant de nous lancer dans cette étude, nous avons parcouru Twitter et lu des dizaines d’articles sur ce qui énerve le plus les gens au bureau.

 

Nous avons récolté plus de 120 situations pénibles qui peuvent arriver au travail. Ensuite, nous les avons triées pour n’en garder que 28 ; celles qui semblaient être les pires.

 

Avant de classer ces trouble-fête, voici les 28 raisons listées sans ordre particulier.

 

(à partir de votre vécu, lesquelles de ces situations vous hérissent les poils ?)

 

  • Plus assez de café ou rupture de capsules 
  • Collègues venant au travail malades
  • Collègues arrivant en retard, ou repartant trop tôt
  • Imprimante à court de papier ou en panne
  • Collègues discutant entre eux ou au téléphone dans un espace de travail commun
  • Climatisation trop froide
  • Climatisation trop chaude
  • Wi-Fi ou Internet trop lent
  • Pas de couverts propres en cuisine
  • Personnes utilisant votre propre tasse
  • Pas suffisamment d'interactions entre collègues
  • Collègues ne se lavant pas les mains en sortant des toilettes
  • Ascenseur en panne
  • Collègues ayant une mauvaise odeur corporelle ou mauvaise haleine
  • Collègues envoyant des messages privés ou sur les réseaux sociaux au travail
  • Pas assez de prises de courant
  • Collègues mâchant leurs crayons
  • Matériel défaillant ou ordinateur trop lent
  • Conversations sur des sujets religieux ou politiques
  • Pas assez de places de parking
  • Appels ou réunions alors qu’un simple courriel suffisait
  • Collègues ou clients trop impatients des résultats (relances trop tôt)
  • Personnes mettant trop de parfum ou d’eau de Cologne
  • Trop de réunions professionnelles
  • Personnes utilisant trop de jargon et de mots “tendance”
  • Le pare-feu Internet de l’entreprise
  • Un décor déprimant ou une mauvaise luminosité
  • Les conversations aux toilettes

 

Pour chacune de ces situations irritantes au travail, nous avons posé deux questions aux sondés :

 

  1. À quelle fréquence cette situation arrive-t-elle
  2. À quel point cette situation est-elle énervante

 

Avec ces deux réponses, nous avons conçu un multiplicateur d’agacement : multiplication de l’énervement par sa fréquence. Notre hypothèse était que pour qu’une situation soit vraiment insupportable, il fallait qu’elle arrive souvent tout en causant une réelle irritation.

 

Et voilà ! La liste des 10 situations les plus exaspérantes au travail.

 

Les choses les plus agaçantes au travail

 

situations-agacantes-au-travail

situations-agacantes-au-travail

 

Alors…

 

Que pouvons-nous retenir de la liste précédente ?

 

Ce qui est certain, c’est que nous pouvons répartir ces situations qui mettent en rogne en quatre catégories :

 

  1. Ignorer les règles élémentaires d’hygiène et de santé : les gens venant au travail malade et ceux ne se lavant pas les mains après avoir été aux toilettes.
  2. Ceux qui ne travaillent pas assez : collègues arrivant en retard et repartant trop tôt, discutant de choses privées ou qui passent trop de temps sur leur téléphone (ou tout à la fois !).
  3. Matériel de bureau inefficace : ordinateurs arriérés, imprimantes en panne, Internet qui rame…
  4. Manque de logique dans le management : trop de meetings, notamment qui auraient pu être remplacés par un simple courriel.

 

Et tout cela est totalement logique, n’est-ce pas ? Après tout, ce qui nous casse le plus les pieds, c’est ce qui nous empêche d’être assez productifs dans notre job.

En effet, il est quasiment impossible de travailler dans de bonnes conditions si :

  • Nous contractons le virus de quelqu’un d’autre.
  • Nos collègues ne parviennent pas à accomplir leurs tâches en temps et en heure.
  • La technologie nous fait défaut.
  • Quelque chose ou quelqu’un nous fait perdre notre temps.

 

Voyons en détail la pire situation qui peut se produire…

 

Les collègues venant au travail malades.

 

Peut-on, s’il vous plaît, d’ores et déjà faire un pacte et promettre de ne plus jamais le faire ?

Si vous venez au travail en étant contagieux, vous allez répandre vos microbes partout et contaminer :

 

  1. Les membres de votre équipe,
  2. ceux des autres équipes,
  3. et toutes leurs familles !

 

L’effet boule de neige va finir par affecter le travail de tout le monde et la productivité va dégringoler. Comme si cela ne suffisait pas, la vie privée de tout le monde en pâtira.

 

Vous ne vous sentez pas bien ? Prenez un congé maladie. Pas possible ? Bossez de chez vous. Cela n’est pas si compliqué !

 

Bon…


Vous connaissez la liste des petits détails qui portent le plus sur les nerfs ET qui arrivent le plus souvent.

 

Cependant.

 

Que se passe-t-il si nous retirons le facteur “fréquence” de l’équation ?

Voici la liste des situations qui nous font sortir de nos gonds, quelle que soit la fréquence à laquelle elles ont lieu (les nouveaux arrivants sont en ROUGE).

Les choses les plus irritantes au travail

 

  1. Matériel défaillant ou ordinateur trop lent : 61% trouvent cela énervant ou très énervant.
  2. Collègues ne se lavant pas les mains en sortant des toilettes : 59% trouvent cela énervant ou très énervant.
  3. Collègues venant au travail malades : 53% trouvent cela énervant ou très énervant.
  4. Wi-Fi ou Internet trop lent : 51% trouvent cela énervant ou très énervant.
  5. Collègues ayant une mauvaise odeur corporelle ou mauvaise haleine : 50% trouvent cela énervant ou très énervant (mais seuls 28% trouvent que cela arrive trop souvent).
  6. Imprimante à court de papier ou en panne : 48% trouvent cela énervant ou très énervant.
  7. Appels ou réunions alors qu’un simple courriel suffisait : 46% trouvent cela énervant ou très énervant.
  8. Personnes utilisant votre propre tasse : 45% trouvent cela énervant ou très énervant (mais seuls 17% trouvent que cela arrive trop souvent).
  9. Collègues arrivant en retard, ou repartant trop tôt : 44% trouvent cela énervant ou très énervant.
  10. Pas assez de places de parking : 43% trouvent cela énervant ou très énervant (mais seuls 31% trouvent que cela arrive trop souvent).

 

Qu’ont en commun ces trois nouveaux entrants ?

 

Pour faire court, ne pas avoir de place où se garer, avoir des collègues qui sentent mauvais ou d’autres utilisant ce qui vous appartient nous énerve au plus haut point. Mais, fort heureusement, ces situations n’arrivent pas si fréquemment.

 

Qui sont les plus faciles à agacer ? Les choses énervantes au travail, examinées selon le genre et les générations

 

Les hommes sont plus enclins à être indisposés que les femmes

 

Nous n’avons pas vraiment perçu de différences dans ce qui énerve le plus hommes et femmes… Cependant : un détail saute aux yeux.

 

Nous avons constaté que les hommes sont énervés à de plus hauts degrés pour 25 des 28 situations analysées.

 

Quelles sont ces 3 autres qui énervent plus les femmes ?

  • Collègues ne se lavant pas les mains en sortant des toilettes : 45% des femmes trouvent cela très énervant, contre 33% des hommes.
  • Collègues venant au travail malades : 30% des femmes trouvent cela très énervant, contre 22% des hommes.
  • Climatisation trop froide : 20% des femmes trouvent cela très énervant, contre seulement 10% des hommes.

 

 

situations agacantes au travail

 

Quelles pourraient être les raisons de ces différences ?

 

Très probablement car les femmes sont plus susceptibles de faire attention à leur santé et aux règles d’hygiène sur le lieu de travail.

 

Les générations Z et Y sont plus faciles à énerver que les Baby-boomers

 

Nous avons identifié une constante : plus vous êtes vieux, moins les choses vous énervent.

 

Les générations Y (ceux nés après 1980) et Z (ceux nés après 1995) ont un taux d’irritation plus élevé que les Baby-boomers (1946-1964) pour 26 des 28 situations listées !

 

Ces deux seuls événements agaçants sont :

  • Collègues venant au travail malades : très énervant pour 32% des Baby-boomers, 30% des X (1965 à 1980), 24% des Y et 23% des Z.
  • Collègues envoyant des messages privés ou sur les réseaux sociaux au travail : très énervant pour 25% des Baby-boomers, 15% des X, 13% des Y et 11% des Z.

 

 

situations agacantes au travail

 

Il semble évident que les générations les plus jeunes sont si habituées à l’omniprésence des réseaux sociaux et smartphones qu’ils ne remarquent même plus quand leurs collègues sont en train de scroller toute la journée.

 

De même, attention surprise imprévisible, les plus âgés sont plus attentifs à leur santé et leur bien-être au travail (le système immunitaire, c’est plus ce que c’était !).

Les situations qui ne nous énervent (étonnamment) pas tant que ça

 

Maintenant que l’on sait ce qui énerve le plus les gens au bureau, voyons ce qui énerve moins que l’on pourrait le penser.

 

Voici la liste des 10 choses agaçantes les moins agaçantes (“les moins pires”).

  • Pas suffisamment d'interactions entre collègues : 19% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Collègues mâchant leurs crayons : 25% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Le pare-feu Internet de l’entreprise : 25% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Pas assez de prises de courant : 25% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Plus assez de café ou rupture de capsules : 27% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Un décor déprimant ou une mauvaise luminosité : 28% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Personnes utilisant trop de jargon et de mots “tendance” : 28% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Les conversations aux toilettes : 28% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Pas de couverts propres en cuisine : 29% trouvent cela énervant ou très énervant.
  • Ascenseur en panne : 29% trouvent cela énervant ou très énervant.

 

Les réponses à la question ouverte (avons-nous oublié quelque chose ?)

 

À la toute fin du sondage, nous avons ajouté une question ouverte. Au cas où nous aurions oublié quelque chose d’important et fréquent dans notre liste des 28 situations les plus agaçantes.

 

Et… Il semble que c’est le cas.

 

La plupart des réponses à la question “Quelle autre situation vous agace ?” sont à propos de trois choses.

 

1. Les petites histoires entre collègues

 

“Coups en douce ou porter la faute sur les autres.”

 

“Les cliques. Le favoritisme. Souvent rageant, vraiment.”

“Les ragots. Surtout sur les collègues, mais aussi tout commérage à propos de n’importe qui.”

 

2. Le bruit

 

“Ceux qui sifflotent ou chantonnent. Ceux qui mangent des chips ou mâchent bruyamment. Ceux qui sont bruyants en général, ou qui écoutent de la musique sans casque.”

 

“Les gens qui parlent fort au téléphone. Si fort que vous ne pouvez plus vous concentrer sur votre travail.”

“Quiconque de bruyant, peu importe comment.”

 

3. Les autres qui ne font pas leur travail

 

“Ceux qui ne font pas leur part du boulot.”

 

“Rien ne m’agace. Tant que les gens font bien leur travail, le reste m’importe peu.”

 

“Les personnes qui font mine de travailler.”

 

Et, pour terminer, quelques réponses que nous avons adorées !

 

Des situations vraiment spécifiques, mais très logiques :

  • “Les gens qui parlent de leurs plans pour le déjeuner à 9h du matin.”
  • “J’en ai ras le bol d’entendre parler de ton gamin.”
  • “Certains employés qui chuchotent en croyant que les autres ne le remarquent pas.”

 

D’autres… vraiment très particulières :

  • “La prison pue.”
  • “Je travaille dans l’industrie pour adultes en tant qu’acteur. Quand quelqu’un utilise mes accessoires sans ma permission, ça m’énerve. Aussi, quand on tombe à court de désinfectant ou de lubrifiant.”
  • “Jeanne”

 

Certaines carrément déprimantes :

  • “Les gens.”
  • “L’humanité en général, 90% du temps.”
  • “Devoir travailler.”

 

Et le meilleur pour la fin : 

  • “TRAVAILLER C’EST DUR.”

 

Cette personne n’a pas tort…

 

Méthodologie utilisée et limites de l’enquête

 

Pour réaliser cette enquête, nous avons collecté les réponses de 1 026 personnes sur Amazon Mechanical Turk. Les sondés sont à 54% des femmes, 46% des hommes. 7% avaient 23 ans ou moins, 62% se situaient entre 24 et 39 ans, 22% entre 40 et 55 ans et 9% avaient 56 ans ou plus.

 

Cette étude effectuée de façon autonome avait pour but d’identifier les choses les plus agaçantes au travail. Chaque participant a dû répondre à 56 questions échelonnées, autant concernant la fréquence d’une situation que le degré de frustration qu’elle cause.

 

Puisque toute expérience personnelle est subjective, nous comprenons que certains participants et leurs réponses peuvent être affectés par un événement récent, une relation de cause à effet mal interprétée, une exagération, un choix hasardeux ou un parti pris.

 

D’après la proportion relativement égale entre femmes et hommes, ainsi que la bonne répartition des âges, nous pouvons estimer que cette enquête est représentative de la population globale.

Notez mon article: situations agacantes au travail
Moyenne: 5 (5 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Timothé Ameline
Timothé Ameline est un rédacteur mettant au service de Zety son expertise en recherche d'emploi et création de CV. L'objectif de Timothé est de fournir des conseils de premier ordre à tous les demandeurs d'emploi en quête de leur prochain job de rêve. Ses guides vous aideront à rédiger des CV et lettres de motivation d'exception.

Articles Similaires