Chiffres clés sur l'emploi : les statistiques du monde du travail

Chiffres clés sur l'emploi : les statistiques du monde du travail

Combien de CV envoyer pour un emploi ? Combien de candidats sont satisfaits des RH ? Quel est le taux de chômage ? Voici toutes les statistiques sur l'emploi disponibles en 2020.

Timothé Ameline
Timothé Ameline
Rédacteur expert en recrutement

Ne serait-il pas pratique de regrouper toutes les informations et données sur un sujet au même endroit ? C’est ce que nous tentons de faire sur cette page. Ici se trouvent de nombreuses statistiques liées à l’emploi en 2020.

 

Le marché du travail évoluant constamment, nous tentons de conserver ces données à jour afin que vous puissiez consulter et partager du contenu frais.

 

Les données sont triées par catégorie. Vous pouvez utiliser la table des matières ci-dessous pour aller directement à celle qui vous intéresse.

 

Liste des statistiques par chapitre

 

  1. Chiffres clés du marché du travail
  2. Le recrutement du point de vue des entreprises
  3. Le recrutement du point de vue des candidats
  4. Les facteurs de succès et d’échec d’une candidature
  5. Les chiffres clés sur le CV et la lettre de motivation
  6. Autres statistiques intéressantes sur l’emploi en France

 

1. Chiffres clés du marché du travail

 

  • Le taux de chômage était de 7,8% au début de l’année 2020 (3,4% en longue durée). Il est depuis remonté avec la crise du Covid-19.
  • 71,4% des 15-64 ans étaient actifs en 2017.
  • La population active a augmenté d’un million entre 2006 et 2016.
  • En 2019, 19,6% des 15-24 ans sont au chômage, contre 7,8% des 25-49 ans et 6,3% des 50 ans et plus.

(Insee)

 

  • 18,4% des employés le sont à temps partiel en 2020.

(Ministère du Travail)

 

  • Le salaire brut annuel médian des jeunes femmes est de 29 600 euros, contre 33 500 pour les hommes.
  • L’écart salarial entre les sexes, à poste, secteur et compétences équivalents est estimé à 9%.
  • Les jeunes femmes sont 49% à être diplômées de l’enseignement supérieur, contre 40% des hommes.
  • 60% des jeunes femmes sont cadres, contre 81%.

(Ministère de l’Economie, 2019)

 

  • La France compte près d’un million de freelances (930 000).
  • 90% des freelances le sont par choix.
  • 96% des freelances sont dans un domaine technique.

(Malt, 2019)

 

  • Il y a 17% de plus d’entreprises créées en 2020 par rapport à 2019.

(Pôle Emploi, 2020)

 

  • La France pourrait manquer de 1,5 million de salariés hautement qualifiés d’ici à 2030.
  • La perte de revenus potentiels est estimée à 175 milliards d’euros d’ici à 2030, soit 6,5% du PIB.

(Korn Ferry, 2019)

 

2. Le recrutement du point de vue des entreprises

 

  • 46% des candidatures sont lues.
  • Il faut 44h en moyenne pour qu’une candidature soit lue, quand elle l’est.
  • Les candidatures sont surtout lues en début de semaine (mardi pour 22,5% d’entre elles).

(Tilkee, 2019)

 

  • 75% des recruteurs consultent les candidatures spontanées.

(Régionsjob, 2015)

 

  • Les recruteurs passent moins d’une heure à créer une offre d’emploi.
  • Chaque offre reçoit 18 candidatures en moyenne.
    (Régionsjob, 2018)

 

  • 39% des employeurs contactent souvent les anciens employeurs des candidats, et 15% le font systématiquement.
  • Seuls 5% ne le font jamais, et 31% le font rarement.

(Régionsjob, 2015)

 

  • 1 recruteur sur 2 a recours aux réseaux sociaux, 4 fois plus qu’il y a 10 ans.
  • 8% des cadres ont été recrutés sur les réseaux sociaux en 2017.

(Sourcing cadres 2018, Apec).

 

  • 54% des recruteurs recherchent le nom d’un candidat sur Google. 46% le font sur LinkedIn ou Viadeo.

(Miratech)

 

  • 64% des recruteurs qui s’en servent utilisent au moins 2 réseaux sociaux.
  • Les trois principaux sont LinkedIn (94%), Facebook (66%) et Twitter (52%)

(Bonds, 2016)

 

  • 75% des entreprises utilisent un logiciel de tri des candidatures (ATS).
  • Cela monte à 90% pour les très grandes entreprises.

(Huffpost 2016)

 

  • 82% des entreprises disent avoir des difficultés à embaucher pour certains postes (commerciaux, ingénieurs et informaticiens sont les plus difficiles).

(Régionsjob, 2015)

 

  • 76% des employeurs conservent des candidats rejetés pour plus tard.

(Régionsjob, 2015)

 

  • 92% des entreprises ont une bonne image des grandes écoles.
  • Une formation sélective est un avantage pour 81% des recruteurs.

(Etude CGE Ipsos, 2019)

 

  • 60% des entreprises vont passer des tests de compétence aux candidats.
  • Seuls 5% de ces derniers refuseraient de passer un test.

(Régionsjob, 2018)

 

  • 43% des recruteurs prennent 1 à 2 mois pour faire une proposition d’embauche. Les autres se décident plus rapidement, ou encore plus lentement dans de rares cas.

(Robert Half, 2017)

 

  • Le recrutement d’un cadre coûte entre 4 000 et 10 000 euros à une entreprise.

(Mozart Consulting, 2017)

 

  • 58% des recruteurs utilisent leur propre réseau pour chercher des candidats.
  • 42% des entreprises recrutent en utilisant la cooptation.
  • 64% des recruteurs estiment que la cooptation leur donne des candidats plus solides.

(Sourcing cadres, Apec, 2018)

 

  • Les responsables RH des TPE ne sont que 62% à être familiers de la notion d’expérience collaborateur.
  • Le taux passe à 81% dans les très grandes structures.

(ParlonsRH, Etude RH 2019)

 

  • Seuls 10 à 25% des candidats sont trouvés sur le service public de l’emploi (plateforme Pôle Emploi notamment).

(Régionsjob, 2015)

 

3. Le recrutement du point de vue des candidats

 

  • Les demandeurs d’emploi passent 6 à 10h par semaine à chercher un travail.
  • Ceux qui souhaitent en changer (déjà en poste) y passent moins de temps (2 à 5h).
  • 50% des demandeurs d’emploi s’imposent un rythme dans leur recherche.

(Régionsjob, 2018)

 

  • Il faut envoyer environ 20 CV en moyenne pour obtenir un entretien.
  • Sachant qu’un entretien sur deux débouche sur un emploi, il faut envoyer 40 CV en moyenne pour décrocher l’emploi.

(StepStone, 2018)

 

  • Il y a en moyenne 1 poste pour 3 candidats. 
  • 80% des candidats utilisent au moins 5 sites pour trouver un emploi.

(StepStone, 2018)

 

  • 45 jours après avoir postulé un emploi, 84% des candidats n’ont pas reçu de réponse.
  • Sur les 16% contactés, seuls 5% sont invités en entretien et 1,5% finissent par avoir le job.

(StepStone, 2018)

 

  • Il faut 1 à 3 entretiens pour décrocher un emploi.
  • 60% des recruteurs prennent leur décision en quelques entretiens, tandis que le tiers restant peut avoir besoin de 4 à 6 entretiens.

(Robert Half, 2017)

 

  • 82% des candidats se renseignent avant de postuler un emploi.
  • Ils sont 59% à abandonner une candidature si les informations trouvées ne leur plaisent pas.

(Régionsjob, 2018)

 

  • Le salaire n’est qu’un critère important pour 24% des demandeurs d’emploi. Deux fois moins que la localisation du travail et le descriptif du poste.
  • La réputation de l’entreprise compte pour 47% des candidats, ses valeurs pour 44% et sa taille pour 33%.

(Régionsjob, 2018)

 

  • Le bien-être en entreprise est un critère de satisfaction majeur pour 48% des actifs.
  • Cela prime sur le salaire (37%).

(Actinéo, 2011)

 

  • 72% des salariés veulent un manager respectueux.
  • Le leadership n’est une qualité recherchée que pour 41% des salariés.

(Michael Page et Page Personnel, 2018)

 

  • Seuls 13% des candidats disent être contactés en cas de refus pour un poste…
  • Alors que 62% des recruteurs disent systématiquement contacter les candidats refusés (de quel côté se trouve la mauvaise foi ?).

(Régionsjob, 2018)

 

  • Seuls 24% des candidats n’utilisent pas leur mobile pour chercher un travail.
  • Pour 60% de ceux qui le font, il s’agit d’obtenir des informations sur l’employeur (de postuler pour les 40% restants).

(Régionsjob, 2018)

 

  • 32% des candidats utilisent les réseaux sociaux dans leur recherche d’emploi.

(StepStone, 2018)

 

  • 73,2% des demandeurs d’emploi disent être satisfaits de l’accompagnement du Pôle Emploi.
  • 71,2% des employeurs disent être satisfaits des services du Pôle Emploi.

(L’essentiel, Pôle Emploi, 2018)

 

4. Les facteurs de succès et d’échec d’une candidature

 

  • Le savoir-être est important pour 86% des recruteurs.
  • Ils sont également 85% à faire des concessions sur les diplômes des candidats (79% sur l’expérience) si leur savoir-être est au rendez-vous.
  • 98% des recruteurs estiment qu’un manque de savoir-faire est un motif de refus.

(Régionsjob, 2018)

 

  • 6 managers sur 10 sont prêts à recruter principalement sur les soft skills.

(Cadremploi, 2019)

 

  • Les soft skills (compétences personnelles, qualités) sont pris en compte par 85% des employeurs.

(Monster, 2018)

 

  • 83% des recruteurs donnent la priorité aux candidats ayant réalisé leur cursus par l’apprentissage.

(Etude CGE Ipsos, 2019)

 

  • 35% des recruteurs écartent une candidature à partir de deux fautes de français.
  • Seuls 18% acceptent un CV comportant de nombreuses fautes.

(Wuro, 2018)

 

  • 58% des CV contiennent au moins 15 fautes.
  • 60% des lettres de motivation contiennent 6 fautes.
  • Seuls 43% des candidats pensent à se faire relire par un tiers.

(Emploipublic, 2015)

 

  • 71% des recruteurs disent que les fautes de langue sur les réseaux sociaux jouent en la défaveur des candidats.

(Régionsjob, 2019)

 

  • Une mauvaise maîtrise de la langue française est un obstacle pour 81% des cadres.

(Apec, 2013)

 

  • Il faut 30 secondes à un recruteur pour se faire une première impression sur un candidat en entretien.

(Le Temps, 2016)

 

  • 4% des nouveaux employés quittent leur emploi après un premier jour désastreux.
  • 86% des nouveaux employés décident s’ils vont rester ou démissionner dans les six premiers mois.

(Rmsnews, 2018)

 

5. Les chiffres clés sur le CV et la lettre de motivation

 

  • Un recruteur prend en moyenne 40 secondes par CV.
  • Il en faut environ 80 pour une décision positive, mais la plupart des CV sont éliminés en moins de 30 secondes.

(Miractech)

 

  • Le temps passé sur une candidature augmente de 40% si le candidat a accompagné son CV d’une lettre de motivation (sauf si elle a l’air d’un copié-collé banal trouvé en ligne).

(Tilkee, 2019)

 

  • Les recruteurs passent 46% de leur temps sur les expériences, 26% sur les compétences et 18% sur la formation.
  • 54% des recruteurs prêtent attention à la forme du CV afin de savoir s’ils vont le lire ou non.
  • 46% des recruteurs aiment voir la photo du candidat sur un CV. Seuls 28% n’apprécient pas les CV avec photo.
  • 60% des recruteurs lisent activement la rubrique centres d’intérêt d’un CV.
  • 80% des recruteurs apprécient la couleur sur un CV.

(Miratech)

 

  • 63% des recruteurs pensent que trop d’expériences courtes sont un élément négatif sur un CV.
  • 51% n’aiment pas les trous dans les CV
  • 47% pensent qu’avoir changé de domaine souvent est problématique.
  • 39% des recruteurs pensent qu’un CV trop long (2 pages) est un critère de refus.
  • 43% pensent qu’une expérience à l’étranger sur le CV est un avantage.
  • Seuls 21% apprécient un CV original.

(Régionsjob, 2015)

 

  • 73% des recruteurs accordent de l’importance à la lettre de motivation.

(Régionsjob, 2015)

 

  • Seuls 12% des employeurs ont déjà recruté un candidat sans CV, et le font rarement à 70%.

(Régionsjob, 2015)

 

6. Autres statistiques intéressantes sur l’emploi en France

 

  • Les Français restent en moyenne 9,8 ans dans une même entreprise.

(Robert Half, 2017)

 

  • Plus d’un tiers des stages débouchent sur un emploi.
  • 85% des stagiaires disent que le stage a été une expérience formatrice.
  • 80% des stages confortent les étudiants dans leur choix d’orientation.

(Le Figaro étudiant, 2015)

 

  • 82% des étudiants du supérieur ont un emploi 1 an après l’obtention de leur diplôme.

(Apec, 2017)

  • 1 personne sur 4 dit avoir été victime de propos ou comportements discriminants au travail.
  • 5% en sont victime souvent, 20% le sont rarement ou parfois.
  • Au total, 14% des gens sont exposés à de la discrimination sexiste, 9% au racisme et 5% au handicap.

(11e baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi, Ifop, 2018)



  • 52% des recruteurs pensent que les personnes en situation de handicap ont des compétences inférieures aux autres.
  • 1 recruteur sur 2 ignore ce qu’est un handicap invisible.
  • 97% des recruteurs ont du mal à embaucher quelqu’un souffrant d’une addiction.
  • Le chiffre est de 44% pour les maladies liées au vieillissement.
  • Il est de 41% pour les accidentés et de 39% pour les maladies génétiques.

(Qapa, 2019)

 

Conclusion et points essentiels à retenir

 

Nous ne serons jamais à court de statistiques sur l’emploi. Entre études, instituts de statistiques et autres recherches scientifiques, nous sommes en mesure de tout connaître sur le marché du travail.

 

Il faut simplement faire attention à la teneur et l’origine des données en fonction de ce que vous souhaitez en faire. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à partager cette page lorsque vous citez des sources trouvées ici.

 

Enfin, si vous connaissez une donnée nouvelle, récente et convenant à cette liste, n’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaires ! Nous serions ravis de l’ajouter à cette page afin de permettre à tous d’y trouver tout ce qu’il leur faut sur le sujet.

Notez mon article: statistiques emploi
Moyenne: 5 (1 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Timothé Ameline
Timothé Ameline
Timothé Ameline est un rédacteur mettant au service de Zety son expertise en recherche d'emploi et création de CV. L'objectif de Timothé est de fournir des conseils de premier ordre à tous les demandeurs d'emploi en quête de leur prochain job de rêve. Ses guides vous aideront à rédiger des CV et lettres de motivation d'exception.

Articles Similaires