Mon compte
CV américain : exemple de résumé pour postuler aux USA

CV américain : exemple de résumé pour postuler aux USA

Le CV français et le CV américain sont loin d’être identiques. Adaptez votre CV aux standards américains pour augmenter vos chances de décrocher un stage ou un job aux Etats-Unis.

Claire Kadjar
Claire Kadjar
Rédactrice experte en recrutement

Comme des millions d'expatrié·es, vous voulez vivre le “rêve américain”. 

 

Mais le chemin à suivre pour trouver un job/stage aux USA n’est pas le même qu’en France.

 

Tout d’abord, sachez que le CV américain (appelé "résumé" en anglais américain) est différent du CV français. 

 

Alors, quelles sont les principales différences à prendre en compte pour adapter votre CV ? Comment éviter les faux pas qui seront rédhibitoires outre-atlantique ? 

 

Découvrez toutes les spécificités à prendre en compte pour rédiger un “resume”, des conseils d’expert ainsi qu’un modèle type en anglais pour rédiger un CV américain qui vous permettra de décrocher de belles opportunités professionnelles aux Etats-Unis. 

 

Vous souhaitez gagner du temps et créer votre CV en 5 minutes ? Essayez notre créateur de CV en ligne. C’est rapide, facile, pratique et 100% personnalisable. 18 modèles de CV professionnels à remplir ici.

 

qualite cv
qualite cv

 

Modèle de CV créé à partir de notre designer de CV — Découvrez notre créateur de CV ici.

 

N’hésitez pas consulter ces autres guides qui pourraient également vous intéresser :

 

Comme un exemple vaut mieux que de longues explications, on vous propose de découvrir sans tarder un exemple de CV américain. 

 

Modèle CV américain ou résumé

 

Alexandre Lebon

+33 6 38 42 33 14

alex.lebon@gmail.com

linkedin.com/in/alexlbzety

 

Bilingual full stack software developer 

 

During my master’s degree at EFREI (French computer engineering school), I gained strong programming skills (Java, C/C++, Python) and academic knowledge in cyber-security, cloud computing and machine learning. Last year, I completed a 6-month internship at Autodesk, during which I assisted the engineering team in developing a cloud infrastructure supporting Autodesk’s main online design tools. Bilingual French-English, I am a fast learner and I am comfortable working in both team and self-directed settings. 

 

Work experience

 

Intern Engineer Cloud Platform,

Autodesk HQ, 03/2020-09/2020

Dublin, Ireland

  • Took part in the development of the cloud infrastructure supporting the online electronic design tools of Autodesk. 
  • Developed a microservice architecture enabling more than 8 products.
  • Migrated several apps towards the cloud.

 

Education 

 

2015-2020, MSc Software Engineering (with honours), 

EFREI, Paris, FRANCE

  • Favorite fields of study: Frontend Web Programming, Machine learning for IT engineers and Cyber security Advanced Databases Real-Time Systems
  • Master thesisMethods for Troubleshooting Multi-Step Workflows Spanning Micro-Services Architecture

 Key achievements and extracurricular activities:

  • President of the postgraduate student board from 2017 until 2018
  • Started and run a club on new trends in machine learning and cyber-security

 

2015, Baccalauréat (eq. High-school diploma)

Lycée du Parc, Lyon

  • MajorsEconomy, Sociology & Foreign languages

  

Computer skills

 

  • Programming languages (Java, Javascript, NodeJS, C++, Python)
  • Web Technologies (Rest, Web Sockets, J2EE, HTML5, CSS)
  • Data Modelling (JSON, RDF, RDFS, OWL, N3, XML, XSLT)
  • Data Management (MySQL, MongoDB, Redis, Lucene - SOLR)
  • Big Data / Cloud (Hadoop, HDFS, Spark, Kafka, Zookeeper, Yarn, Akka, AWS, Splunk, Elasticsearch, Protobuf )

 

General skills

 

  • AdaptabilityI am comfortableswitching languages and learning new technologies.
  • Communication skills: I always share important information with team-members.
  • Time managementI enjoy working in a fast-paced environment, with tight deadlines.
  • Project ManagementProjects in Controlled Environments (PRINCE2) certification.

 

 

Languages

 

  • French—Native
  • English—Fluent, TOEIC 910

 

Volunteering

 

 Volunteer at Donate Code (teach coding to underprivileged teenagers)

 

Hobbies

 

  • Game development
  • Cinema
  • Hiking

 

References available upon request.

 

Si, à première vue, ce CV américain vous semble identique à un CV français, nous allons voir qu’il y a pourtant des différences, autant sur le fond que sur la forme.

 

Nous allons examiner ces différences et détailler une à une les rubriques d’un CV américain.

 

1- Quel est le bon format pour un CV américain ? 

 

Première chose à savoir ; on ne parle pas de “CV” aux Etats-Unis mais de “résumé” (les accents sont optionnels). 

 

Bien que la terminologie ne soit pas la même, l’objectif lui est identique. Il s’agit de mettre en valeur et même de “vendre” vos compétences et expériences professionnelles. 

 

C’est grâce au “resume”, et bien sûr à la “cover letter” (lettre de motivation) que le recruteur américain décidera si vous êtes un atout potentiel pour son entreprise. Il est donc capital de préparer son CV US au bon format afin qu’il soit irréprochable.

 

Quelle longueur pour un CV américain ?

 

Aux USA, comme en France, il est conseillé de ne pas dépasser 1 page pour un CV car les recruteurs américains passent en moyenne 7 secondes par resume. Vous pouvez utiliser 2 pages, mais uniquement si vous êtes très expérimenté·e (environ 10-15 ans d’expérience).

 

Par ailleurs, il faut savoir que la culture professionnelle aux USA est beaucoup plus opérationnelle, pragmatique et directe qu’en France, même à l’écrit.

 

Donc l’idéal est d’aller droit au but dans la rédaction, en privilégiant les phrases courtes et directes. N’essayez pas d’impressionner les recruteurs américains avec des tournures complexes et alambiquées ; ceux-ci préféreront de loin l'efficacité au lyrisme.

 

Quelle mise en page pour réussir son CV américain ?

 

Idem en matière de présentation : la mise en page du CV américain doit être efficace et pratique avant tout. La lisibilité a la priorité avant l’apparence.

 

Il est donc recommandé d’opter pour une mise en page sobre et classique pour votre CV américain. Oubliez les designs originaux et décalés (sauf dans le cas de métiers créatifs). 

 

Voici quelques conseils de présentation :

  • Utiliser une police de caractères professionnelle (type Calibri, Cambria, Garamond…).
  • Rendre son texte bien lisible (10-12pt pour le texte, 14-16pts pour les titres).
  • Laisser des espaces vides (marges, interligne, colonnes).
  • Privilégier les listes à puce pour décrire vos expériences et études.
  • Bannissez l’utilisation de trop de couleurs et de logos ou pictogrammes.

 

Quelle structure pour un CV américain ?

 

Comme en France, les américains privilégient généralement la rétro-chronologie ; c’est-à-dire que les expériences et les études sont présentées des plus récentes au plus anciennes.

 

Voici l’ordre des rubriques d’un CV américain classique antichronologique : 

  • En-tête avec vos informations de contact et le titre.
  • Une accroche de CV courte et percutante.
  • Les expériences professionnelles.
  • Les diplômes et les formations.
  • Les compétences informatiques/graphiques 
  • Les compétences comportementales.
  • Les langues étrangères que vous parlez.
  • Des sections supplémentaires au besoin (centres d’intérêt, certifications, volontariat)

 

En fonction de votre niveau d’expérience, il est possible de changer l’ordre des rubriques :

  • Si vous n’avez pas ou peu d’expérience, mettez en avant vos études.
  • Si vous avez au moins une expérience pertinente en lien avec le poste visé, faites passer vos expériences professionnelles avant vos études.

 

Mis à part le CV antichronologique classique, il existe un autre format de CV assez répandu aux USA : le CV par compétences / thématique (conseillé pour les candidats expérimentés). Dans ce dernier cas, les compétences sont présentées juste après l’accroche, et regroupées par thèmes. 

Conseil d’expert
Sachez que le format des feuilles de papier américaines (21,6 cm x 27,9 cm) est différent de notre A4 classique (21,0 cm x 29,7 cm). Il est donc important de veiller à mettre directement votre CV au bon format afin d’éviter qu’il ne soit coupé à l’impression.

Lorsque vous faites votre CV avec le logiciel de création de CV de Zety, vous n’avez qu’à glisser-déposer les éléments à votre guise (compétences, expériences…). Il y a même un correcteur orthographique pour un CV sans fautes. Commencez la création de votre CV ici.

Quand vous aurez terminé, le designer de CV en ligne Zety jaugera votre CV et vous permettra de savoir exactement quoi améliorer pour un CV encore meilleur.

 

2 - Rédiger l’en-tête et le titre de votre CV américain

 

Vous pensez peut-être que l’en-tête d’un CV, avec les informations personnelles du candidat, est le même en France et aux USA ? Pas tout à fait…

 

Aux États-Unis, la loi sanctionne l’usage de critères discriminants pour le recrutement. Ainsi, si vous mentionnez votre âge, statut marital, votre ethnie, votre religion... ou si vous utilisez une photo sur votre CV, il passera directement à la poubelle sans être consulté.

 

Le mieux est donc de s’en tenir au strict minimum. En plus, cela vous fera gagner de la place !

 

Pour ce qui du titre du CV ; sur les CV anglo-saxons, il se situe généralement dans l’en-tête (sous le nom du candidat), et non à part, comme c’est généralement le cas sur un CV français. 

 

Pensez à mettre en avant vos atouts pour le poste dès le titre pour capter l’attention du recruteur (ex. : trilingue, nombre d’années d’expérience, spécialités…).

 

Exemple d’en-tête de CV américain

Correct

Lisa Cadieux

Trilingual hotel receptionist

+33 6 38 42 33 14

lisacadieux@gmail.com

linkedin.com/lisacadieuxzety

Nom, prénom, numéro de téléphone, adresse email et lien vers votre profil LinkedIn. Pas besoin d’en dire plus, le recruteur a tout ce qu’il lui faut pour vous contacter ! 

 

Vient ensuite le paragraphe d’accroche. Une rubrique que nous détaillerons plus tard dans cet article car il est plus facile de le rédiger en dernier.

 

3. Lister ses expériences professionnelles sur un CV américain

 

Aux Etats-Unis, les expériences professionnelles priment souvent sur les études.

 

Cela signifie que la rubrique « Work Experience » sur un CV américain est souvent plus importante et plus détaillée que la rubrique « Education ». D’où l’importance de présenter vos expériences avant vos études (sauf si vous êtes débutant·e et n’avez que peu d'expérience).

 

Les expériences professionnelles sont présentées de la même manière qu’en France, mais sont moins rédigées ; quelques “bullet points” présentant succinctement les missions du poste, ainsi que vos réalisations principales (illustrées de chiffres clés) suffiront. 

 

Voici dans l’ordre, les éléments à indiquer pour décrire vos expérience professionnelles sur un CV américain : 

  • Job title : traduisez l’intitulé du poste et faites-le ressortir en gras.
  • Company name & location : le nom de la ville peut suffire, mais mettre le pays est également une bonne idée (s’il n’est pas évident).
  • Dates of employment : mettez le mois et l’année (s’il n’y a que l’année, les recruteurs vont penser que cela cache quelque chose, ils aiment une frise chronologique complète d’un parcours).
  • Key missions & achievements : 4 à 6 éléments d’une liste à puce, utilisant un maximum de verbes d’action et de chiffres clés.

 

Passons à la pratique…

 

Exemples pour l’expérience sur un CV américain

Correct

Senior Help Desk Analyst

IBM, 2010-2020

Boston

  • Handled technical troubleshooting within an enterprise environment, including system crashes, slow-downs and data recoveries. 
  • Engaged and tracked Priority 1 issues, with responsibility for the timely documentation, escalation (if appropriate), resolution and closure of trouble tickets.
  • Effectively translated complex, technical concepts into easy to understand language to assist non-technically oriented customers.
  • Assisted in maintaining inventory of all monitors, keyboards, hard drives, modems, network cards, and other components and equipment.

 

Selected Contributions:

  • Developed knowledge-base articles for Lotus Domino issues, resulting in an increase in first-call resolutions of 20 additional calls per week, saved the company $57K annually.
  • Exceeded issue-resolution targets and achieved exemplary customer satisfaction scores, consistently scoring between 95% and 100% on all calls. 
  • Handled 30+ mission-critical calls daily and consistently met high service standards.
  • Selected to train 3 junior help desk analysts on the basis of my stellar track record.

 

Incorrect

Senior Help Desk Analyst

IBM, 2010-2020

Boston

  • Monitor call queues and manage work schedules
  • Plan, prioritize, organize and complete work to meet established objectives
  • Perform all other duties as assigned by the Information Technology Manager

Un CV américain met en avant vos compétences et vos réalisations, en fournissant des exemples et des chiffres précis, comme dans le premier exemple.

 

Le second exemple est beaucoup trop vague, surtout pour un profil senior. Il n’en faudra pas plus pour que ce candidat se fasse recaler ! 

Conseil d’expert
Pour être sûr·e de taper dans l'œil du recruteur, n’oubliez pas d’utiliser des mots clés dans vos descriptions de poste - en reprenant ceux mentionnés dans l’annonce. En plus, ces “keywords” vous permettront de passer les filtres des progiciels de recrutement. Selon une enquête de 2019 de Jobscan, 99% des entreprises du Fortune Global 500 utilisent un ATS (Applicant Tracking System = un logiciel de suivi et de gestion des candidatures). 

4. Faire valoir ses études sur un CV américain

 

Vous l’aurez compris, les expériences sont plus importantes que les études aux USA. 

 

Cela ne signifie pas qu’il faille les omettre, au contraire, votre parcours académique doit à tout prix figurer sur votre CV USA, généralement après les expériences professionnelles. Sauf pour les candidats sans expérience, comme les étudiants, qui devront plus les mettre en avant.

 

En fonction de votre profil, vous ne décrirez pas vos études de la même manière :

  • Pour un profil expérimenté : limitez-vous au nom et type du diplôme, à la date d’obtention et à l’établissement ayant décerné ce titre.
  • Pour un profil débutant : la rubrique est beaucoup plus importante. Aussi, n’hésitez pas à ajouter vos matières préférées, vos notes, vos mentions ou encore à lister des projets effectués lors de ces études.

 

Besoin d’un coup de pouce pour traduire vos diplômes/ niveaux d’étude du français vers l’anglais ? Voici une liste pour traduire les niveaux, diplômes et thématiques d’études.

 

Traduction des niveaux d’étude en anglais (US)

 

  • Collège : Middle school 
  • Lycée : High school 
  • Classe préparatoire : Preparatory course for business school, Premedical (si en médecine)
  • Université : College
  • École d’ingénieur : Engineering school

 

Traduction des diplômes en anglais (US)

 

  • Baccalauréat : High-school diploma (ajoutez-y les matières principales)
  • BTS et DUT : Associate (ex: AA (Associate of Arts), AS (Associate of Science)
  • Licence, licence professionnelle et BUT : Bachelor’s degree
  • Master : Master’s degree
  • Doctorat : Ph.D. (ou Psy.D. si en psychologie)
  • Diplôme d’ingénieur : Engineering diploma/degree

 

Attention à ne pas confondre les termes US et UK ! Pour en savoir plus sur les terminologies de vos diplômes, consultez notre guide pour faire un CV en anglais.

Conseil d’expert
Comme pour les expériences professionnelles, soyez “result-oriented”, c’est-à-dire, mettez l’accent sur des réalisations concrètes (ex. : moyenne dans une discipline, première/première de promo, projets scolaires, participation à des associations étudiantes…)

5. Mettre en avant vos compétences informatiques sur un CV US

 

Aux USA comme en France, les compétences informatiques (IT skills) sont cruciales sur un CV, d’où l’importance de leur consacrer une rubrique à part.

 

Si vous avez un profil expérimenté, vous pouvez vous contenter de lister les logiciels et outils informatiques que vous maîtrisez. Cela vous permettra de gagner de la place sur votre CV.

 

En revanche, si vous êtes débutant·e ou ne maîtrisez pas parfaitement un outil, mieux vaut préciser votre niveau (ex. : à l’aide de symboles graphiques, comme des étoiles), sinon le recruteur risquerait de présumer que vous avez une maîtrise parfaite.

 

Exemple pour les compétences informatiques profil senior

Correct
  • Software: MS Project, MS Visio, MS Office, Lotus Notes
  • Databases: Oracle, ADB2, Relational Databases
  • Systems: CICS/ISPF/Mainframe, Unix, Windows 9X/NT/2000/XP/2K3, Mac OS
  • Languages: Visual Basic, SQL, HTML, ASP, CSS, C++, CGI, Perl, Java
 

Exemple pour les compétences informatiques profil junior (étudiant)

Correct
  • Excel : good knowledge, took a two-year course as part of my university curriculum
  • Power Point: fully literate, I created +40 client presentations during my 6-month internship
  • Word: fully literate, I have used it daily as part of my university education

Rappelez-vous que les recruteurs américains aiment les “facts”, alors n’hésitez pas à donner des exemples ou chiffres chaque fois que vous parlez de vos compétences.

 

En parlant de compétences, pensez à ajouter une rubrique “Skills” sur votre CV US, pour lister vos compétences techniques et comportementales.

 

6. Ajouter les hard skills et soft skills sur un CV US

 

Face à deux candidats aux expériences et diplômes similaires ; qu’est-ce qui va permettre aux recruteurs de les départager ? Ce sont bien sûr les compétences techniques (hard skills) et comportementales/personnelles (soft skills) qui vont faire la différence. 

 

D’où l’importance d’ajouter une rubrique “General skills” dans votre CV USA. Voici une liste des compétences les plus recherchées aux USA en 2021 : 

 

Top 5 des soft skills à mettre sur un CV américain

 

  1. Creativity
  2. Persuasion
  3. Collaboration
  4. Adaptability
  5. Emotional Intelligence

 

Top 5 des hard skills aux USA

 

  1. Blockchain
  2. Cloud Computing
  3. Analytical Reasoning
  4. Artificial Intelligence
  5. UX Design

 

L’idéal est de faire une liste de 5-6 compétences, qui mêle soft et hard skills.

 

Exemple de rubrique “Skills” sur un CV USA

Correct

Adaptability: I am comfortable switching languages and learning new technologies.

Communication skills: I always share important information with team-members.

Time management: I enjoy working in a fast-paced environment, with tight deadlines.

Project Management : Projects in Controlled Environments (PRINCE2) certification.

Notez que vous pouvez aussi faire deux listes séparées pour les qualités et compétences du CV, en fonction de leur nombre.

 

Passons maintenant à la rubrique “Langues”.

 

6. Appuyer sa maîtrise des langues sur un CV américain

 

Si vous êtes un·e candidat·e non-américain·e, le recruteur cherchera à savoir si vous avez un niveau suffisamment bon en anglais pour travailler aux Etats-Unis ou dans un contexte international.

 

Mais la maîtrise d’autres langues est également un plus, surtout l’espagnol qui est la deuxième langue la plus parlée dans le pays. Les langues asiatiques gagnent aussi en importance, et plus particulièrement le chinois qui s’est hissé au rang de la 3e langue la plus parlée du pays.

 

Mais comment présenter vos compétences sur un “Resume US” ? Si en Europe, il est possible d’utiliser le cadre européen commun de référence pour les langues (A1,A2, B1, B2..), aux Etats-Unis cette catégorisation n’est pas forcément reconnue.

 

Mieux vaut décrire son niveau de langue simplement, en utilisant les termes ci-dessous : 

  • Mother tongue : langue maternelle (C2)
  • Bilingual : bilingue (C2)
  • Fluent : courant (C1)
  • Advanced : avancé (B2)
  • Moderate : intermédiaire (B1)
  • Basic : connaissances de base (A2)

 

Attention à ne pas mentir sur votre niveau en langues ! Le recruteur découvrira très rapidement si vous mentez ou non, surtout sur votre niveau d’anglais.

 

Exemple de section langues étrangères sur un CV US

Correct

French—Native

English—Fluent, TOEIC 910

Spanish— Moderate, studied it for 4 years at university

En plus de préciser en toutes lettres votre niveau, vous pouvez indiquer le nombre d’années pendant lesquelles vous avez pratiqué cette langue ou citer un récent score à un test de langue reconnu internationalement (ex. : TOEIC ou TOEFL).

 

Il est possible d’ajouter une section supplémentaire à votre CV pour mettre en avant des certifications professionnelles, des missions de bénévolat (particulièrement important aux USA !) ou vos hobbies. Lisez notre guide dédié pour rédiger la section centres d’intérêt d’un CV.

Conseil d’expert
Aux Etats-Unis comme au Royaume-Uni, il est courant d’ajouter une rubrique “References” à la fin de votre CV. Concrètement, il s’agit d’accepter de communiquer le nom et les coordonnées de deux ou trois personnes pouvant témoigner de vos compétences. Cela peut être d'anciens employeurs ou professeurs à l'université. Vous devez cependant vous contenter de dire que vos références sont disponibles sur demande ("References available upon request"). 

 

Quoi de mieux qu’une lettre de motivation qui accompagne parfaitement votre CV ? Vous pouvez créer votre lettre de motivation en ligne ici, à partir du même modèle que votre CV. Voici à quoi votre candidature pourrait ressembler :

 

cv et lettre de motivation

 

Voir plus de modèles pour lettre de motivation et commencer à rédiger la vôtre

 

7. Accrocher le recruteur en moins de 10 secondes sur un CV américain

 

Maintenant que l’ensemble de votre CV est rédigé, vous pouvez désormais revenir tout en haut du CV, pour résumer votre profil en quelques phrases. Il s’agit de l’accroche du CV, le “Resume Objective” ou “Resume Summary”. 

 

Aux Etats-Unis, l’accroche est souvent consacré au “Career planning”, c’est-à-dire à vos objectifs de carrière. Mais il est possible de rappeler vos compétences clés. 

 

Sachant que les américains aiment le langage direct et l’efficacité, il est possible de rédiger une accroche en bullet points. Démonstration.

 

Exemple d’accroche pour un CV américain pour débutant

Correct

Targeting entry-level financial risk analyst positions at McKinsey & Company

  • Upcoming Columbia University graduate with a strong academic background in economics combined with a 6-month internship experience as a financial risk analyst.
  • Consistently recognized for my strong problem-solving and analytical skills, used to project potential financial losses and make recommendations to limit risk.
  • Fast learner and proficient in a range of IT financial softwares; bilingual English-French and fluent in Spanish; equally successful in both team and self-directed settings.

L’accroche de notre modèle de CV US est simple, concise, mais elle n’omet aucun détail important. Tout y est : profil du candidat, expérience professionnelle, poste brigué et nom de l’entreprise visée, compétences… Comme dans cet exemple, il est possible d’ajouter le titre au-dessus de l’accroche, pour mieux les mettre en relation. 

 

Votre CV américain est prêt à être envoyé !  

Conseil d’expert
Un dossier de candidature ne saurait être complet sans une lettre digne de ce nom. Notre guide sur la lettre de motivation en anglais (Cover Letter) vous dit ce qu’il y a à savoir pour la réussir à l’aide de nombreux exemples et pro tips

Conclusion : l’essentiel pour rédiger un CV américain

 

You did it! Vous voilà arrivé·e au bout de ce guide. 

 

En guise de conclusion, voici un récapitulatif des spécificités du CV US :

  • Les anglo-saxons ne s'embarrassent pas de formalités dans le CV. Ils vont droit au but. Pensez donc à faire des phrases courtes, simples et sans fioritures. 
  • Ne mentionnez pas d'informations personnelles dans l’en-tête (âge, statut marital, votre ethnie, religion…) et n’ajoutez pas votre photo. Cela est interdit aux USA.
  • A moins d’être débutant·e, ne vous attardez pas trop sur la section “Education”, qui a peu d’importance aux USA. Concentrez-vous sur la rubrique “Work Experience”. 
  • Facts, facts, facts… Les Américains ont une véritable culture du résultat : intégrez donc des résultats chiffrés et donnez des exemples de vos dernières réalisations.
  • Indiquez votre niveau en langues étrangères de manière simple, claire et précise.
  • N’oubliez pas d’ajouter vos hobbies et toute activité bénévole ou associative, ce sont de véritables plus dans un pays qui favorise la personnalité sur les hard skills.

 

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter Good luck dans votre recherche d’emploi aux États-Unis ! 

 

Vous avez des questions sur le CV américain ? Posez-les en commentaire. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais pour vous aider à rédiger un CV pour les États-Unis irrésistible.

Notez mon article: cv americain
Moyenne: 5 (2 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Claire Kadjar
Claire Kadjar
Claire Kadjar est une rédactrice spécialisée en recrutement chez Zety. Son but est d'accompagner les candidats à franchir avec succès toutes les étapes du processus d'embauche. Ses guides complets et truffés de conseils pratiques vous aideront à passer maître en l'art de rédiger un CV et une lettre de motivation en or et ce, quelque soit votre profil !

Articles Similaires