CV cuisinier(e) : exemple pour travailler dans la restauration

CV cuisinier(e) : exemple pour travailler dans la restauration

Derrière les fourneaux, tout met la pression et va très vite. Mais bizarrement, cela ne paraît pas si compliqué à côté de la réalisation d'un CV de cuisinier pour décrocher un job.

Timothé Ameline
Timothé Ameline
Rédacteur expert en recrutement

Il n’y a pas grand-chose de plus satisfaisant que de régaler les autres avec ses plats. La passion de la cuisine, cet art millénaire qui ne sera jamais dépassé, a peu de rivaux de ce côté-là. La cuisine, c’est le partage, l’esthétique, la minutie, les sens émoustillés…

 

L’art culinaire est si pratique et passionnant que nombreux sont les apprentis cuisiniers ou pâtissiers. Des milliers de gens rêvent d’ouvrir leur restaurant ou d’en faire leur métier. De plus, il est difficile de prouver son talent sur le papier…

 

Faire un CV de cuisinier qui donne autant envie que le cassoulet d’un expert en la matière est complexe. Nous vous y aidons avec ce guide et cet exemple de CV de cuisinier.

 

Vous souhaitez gagner du temps et créer votre CV en 5 minutes ? Essayez notre créateur de CV en ligne. C’est rapide, facile, pratique et 100% personnalisable. 18 modèles de CV professionnels à remplir ici.

 

modele de cv

Modèle de CV créé à partir de notre designer de CV — Découvrez notre créateur de CV ici.

 

Voici quelques guides pour d’autres profils dans la restauration :

 

Modèle de CV cuisinier/cuisinière

 

Paul Sciotti

06 91 04 87 88

sciotti.paul@outlook.com

80000 Amiens

 

Cuisinier expérimenté et polyvalent (certifié HACCP)

 

Profil

Cuisinier depuis cinq ans, j’ai eu l’occasion de passer de cuisinier d’un réfectoire scolaire à cuisinier de mon propre restaurant à Saint-Quentin, en passant par commis de cuisine dans un restaurant recommandé par le guide Michelin. Je maîtrise la cuisine française traditionnelle, ainsi que divers arts culinaires européens. Travailler dans votre restaurant comme cuisinier en chef est ma prochaine étape pour régaler les papilles de clients amateurs de gastronomie.

 

Expériences professionnelles

 

Avril 2017 - Décembre 2019

Le Mets Français, Saint-Quentin

Chef cuisinier et restaurateur

  • Créer et gérer mon restaurant à Amiens (bistrot type cuisine familiale).
  • Inventer une carte de cuisine française pour adultes comme enfants.
  • Diriger l’équipe de 3 personnes (un commis et deux serveurs).
  • Préparer entre 50 et 80 couverts quotidiens.

 

Janvier 2016 - Février 2017

Auberge de l’Ermitage, Saint-Quentin

Commis de cuisine (CDD 1 an)

  • Préparer et cuisiner les plats phares (cuisine française traditionnelle haut de gamme).
  • Introduire les clients à la carte de la maison.
  • Gérer les stocks du restaurant et contrôler la qualité des arrivages.

 

Mars 2013 - Octobre 2015

Institut Notre-Dame, Strasbourg

Cuisinier en réfectoire scolaire

  • Assurer la commande des produits.
  • Gérer l’équipe du personnel de service et de nettoyage.
  • Préparer les déjeuners et repas pour 300 élèves par jour ouvré.

 

Formations

 

Mars 2017

Formation HACCP (Hygiène alimentaire en restauration)

Délivrée par le CNFSE (formation effectuée en ligne)

 

2012

Bac pro cuisine

Lycée Professionnel et C.F.A. André Siegfried, Strasbourg

 

Compétences

 

  • Maîtrise de la cuisine française traditionnelle et de la gastronomie.
  • Présentation des plats soignée.
  • Gestion d’équipe, de cuisine et de salle.
  • Respect scrupuleux des règles d’hygiène et de sécurité en restauration.
  • Élaboration de menus pour toute cible.

 

Bénévolat

 

Préparation de repas pour les Restos du Coeur lors de mes études (2009-2012)

 

Nous sommes face à un ténor de la cuisine. Il est évident que tout le monde n’a pas de telles expériences. Mais cela ne change rien pour vous ! Peu importe votre niveau d’expérience et votre but (restauration rapide, hôtellerie, collectivité…), la recette pour un CV appétissant est la même.

 

Comment faire un CV de cuisinier ou cuisinière

 

Voici un guide étape par étape pour écrire un CV pour travailler en cuisine.

 

1. Faire un CV à la présentation impeccable

 

La restauration n’est pas du genre à connaître de baisse de ses effectifs (sauf en cas de crise...). Le secteur est indispensable à tous, les candidats affluent de toute part pour trouver une place. Cela n’est pas pour vous faire abandonner le tablier. Mais pour vous inciter à bien aiguiser votre hachoir.

 

La présentation d’un CV de cuisinier

 

L’apparence des plats, c’est une chose. Mais la mise en forme d’un CV en est une autre ! Pour vous faciliter la tâche, faites votre CV de cuisinier(e) sur un modèle de CV original.

 

Structure d’un CV de cuisinier/cuisinière

 

  1. En-tête : informations de contact et titre de CV descriptif.
  2. Accroche : un court paragraphe de résumé.
  3. Expériences professionnelles : décrites au maximum.
  4. Formations : donner une indication de votre savoir.
  5. Compétences : qualités et aptitudes en cuisine.
  6. Rubrique supplémentaire : langues, informatique, loisirs, bénévolat…

 

Vous pouvez réorganiser le tout, selon le modèle utilisé. Mais cette trame de CV classique est très efficace.

 

2. Réaliser la rubrique expériences professionnelles d’un CV pour cuisinier

 

Contrairement à de nombreux métiers, la cuisine, cela ne s’apprend pas sans pratique. Les écoles où apprendre l’art de la table font évidemment la part belle à l’expérience (stage et cours), mais il n’y a rien de plus important sur un CV que la pratique en conditions réelles.

 

Comment mettre vos expériences :

  • Les plus récentes en premier.
  • Informations de base : dates précises, lieu et établissement.
  • Descriptions détaillées : avec compétences développées visibles.
  • Usage de verbes d’action et d’un maximum de chiffres (couverts, personnel, menus…).

Conseil d’expert 
Si vous n’avez vraiment pas d’expérience, utilisez vos stages ou autres expériences, quel que soit le domaine d’activité. Votre passion, décrite dans l’accroche du CV, les centres d’intérêt et la lettre de motivation, peut suffire à vous faire embaucher ! La cuisine, ça s’apprend aussi à la maison.

Lorsque vous faites votre CV avec le logiciel de création de CV de Zety, vous n’avez qu’à glisser-déposer les éléments à votre guise (compétences, expériences…). Il y a même un correcteur orthographique pour un CV sans fautes. Commencez la création de votre CV ici.

Quand vous aurez terminé, le designer de CV en ligne Zety jaugera votre CV et vous permettra de savoir exactement quoi améliorer pour un CV encore meilleur.

3. Parler de vos études dans un CV de cuisinier/cuisinière

 

Que ce soit pour la théorie de la gastronomie, son histoire et ses techniques, l’apprentissage est indispensable. Apprendre la cuisine à l’école donne un copieux avantage sur le curriculum vitae d’un(e) cuisinier(e). 

  • Si vous avez de l’expérience, parlez du diplôme le plus récent uniquement. Peu de détails sont nécessaires, une simple idée de votre niveau suffit.
  • Avec peu d’expérience derrière les fourneaux, vous pouvez être plus détaillé.

Conseil d’expert 
Un choix est à faire pour vos formations et certifications professionnelles. Vous pouvez les mettre avec les études, mais vous aussi pouvez les rendre plus spéciales en les mettant dans une rubrique séparée type “Certifications”. Tout dépend de la place que vous avez.

4. Lister vos qualités et compétences de cuisinier(e)

 

Cette rubrique contient les compétences clés qui rendent votre profil unique. Elle permet au recruteur de savoir ce dont vous êtes capables, en un seul coup d’oeil.

 

Faites y figurer tout ce qui fait de vous un(e) cuisinier(e) indispensable, mais surtout fait pour le restaurant, fast-food ou l’entreprise dans laquelle vous voulez préparer de savoureux plats.

 

Réfléchissez bien, et surtout pensez à ce que le recruteur recherche. Lisez attentivement l’offre d’emploi ou apprenez-en un maximum sur l’entreprise. Listez les aptitudes qui semblent le plus compter.

 

Top des compétences pour un CV de cuisinier ou cuisinière

 

  1. Maîtrise d’un ou plusieurs types de cuisines
  2. Capacité d’adaptation (type de cuisine, environnement, nombre de couverts…)
  3. Élaboration d’un menu et d’une carte
  4. Travail d’équipe (et qualités de meneur pour un chef)
  5. Résistance au stress et à la pression (heures de pointe)
  6. Rigueur et respect des règles de sécurité et d’hygiène en restauration
  7. Organisation (plan de travail, ingrédients, feux, etc.)
  8. Anticipation des besoins et gestion des stocks
  9. Préparation de commandes et sens des priorités
  10. Autonomie

 

Si cette liste ne suffit pas, surtout pour les qualités personnelles, voici un guide avec des dizaines de listes de compétences professionnelles.

 

5. Compléter son CV avec une rubrique supplémentaire

 

Plusieurs choix s’offrent à vous. Tout dépend de la pertinence des informations suivantes par rapport au poste convoité. Un CV très dense n’est pas forcément alléchant, il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre : pensez à ce que l’employeur recherche sur votre CV uniquement.

 

Les langues étrangères

 

Selon votre rôle dans la cuisine, mais aussi la composition de l’équipe ou même un lieu très touristique, il peut être utile pour un cuisinier de savoir parler plusieurs langues.

 

Ne mettez une langue que si vous pouvez vraiment l’utiliser professionnellement. Saucepan, turnips and eggplant. Si vous ne savez pas que cela signifie casserole, navets et aubergine, vous n’avez peut-être pas besoin de mettre “Notions d’anglais”.

 

Si toutefois mettre vos langues fait sens, veillez à les décrire avec précaution. Voilà comment mettre votre niveau de langue sur un curriculum vitae de cuisinier.

 

Centres d’intérêt

 

Les hobbies sont surtout utiles pour les débutants. Évidemment, une passion culinaire ou un sport est intéressant. Tout n’est pas utile, mais des loisirs peuvent en dire long sur vous et intriguer le recruteur. Voyez comment parler de vos passions et centres d’intérêt sur un CV.

 

Bénévolat ou publications

 

Toute activité en bénévolat ou travail associatif, même si cela n’est pas dans le domaine culinaire, est bon à prendre. Surtout pour les cordons bleus sans expérience !

 

De même si vous avez publié des recettes sur un blog, des livres sur la cuisine, des articles dans des revues… Toute information de poids fera pencher la balance en votre faveur comme un bon gros bloc de beurre pour rendre un kouign-amann délicieux.

 

6. Résumer son profil de cuistot dans une accroche

 

Dans le mille-feuille c’est le sucre au-dessus qui donne la cerise sur le gâteau. Elle est posée en dernier, mais est la première chose que le client voit avant de sortir son portefeuille, l’eau à la bouche.

 

L’accroche du CV, c’est pareil. Située tout en haut, mais faite en dernier, elle vous permet d’avoir une vision bien précise de votre profil. Ainsi, vous pouvez y mettre tout ce qui ressort le plus de votre profil :

  • Années d’expérience
  • Compétences clés
  • Type de cuisine privilégié
  • Objectif de votre demande
  • Motivation

 

Allez voir ce guide pour obtenir un bon kilo d’exemples de phrases d’accroches de CV et vous inspirer.

 

7. Écrivez une lettre de motivation de cuisinier ou cuisinière

 

Une lettre de motivation appuiera votre CV avec force. Un CV ne suffit pas toujours à transmettre votre passion, surtout si vous n’avez que peu d’expérience à jouer du couteau dans un environnement professionnel.

 

Pour vous aider, voici plusieurs guides avec exemples, aussi détaillés que celui-ci :

Conseil d’expert 
La lettre de motivation fera la différence avec les autres, si vous prenez son écriture au sérieux. Seuls 11% des recruteurs ne les lisent pas. Ne pas en envoyer une serait manquer une grosse opportunité. Comme aller en Normandie sans tester les tripes à la mode de Caen…

Quoi de mieux qu’une lettre de motivation qui accompagne parfaitement votre CV ? Vous pouvez créer votre lettre de motivation en ligne ici, à partir du même modèle que votre CV. Voici à quoi votre candidature pourrait ressembler :

 

cv et lettre de motivation

Voir plus de modèles pour lettre de motivation et commencer à rédiger la vôtre

Et voilà !

 

Vous savez tout ce qu’il y a à savoir pour faire un CV de cuisinier.

 

Des questions pour faire un CV de cuisinier qui fera apparaître une toque de chef sur votre tête ? Posez-les en commentaire ! Je ferai de mon mieux pour y répondre rapidement et vous donner des conseils !

Notez mon article: cv cuisinier
Moyenne: 5 (2 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Timothé Ameline
Timothé Ameline
Timothé Ameline est un rédacteur mettant au service de Zety son expertise en recherche d'emploi et création de CV. L'objectif de Timothé est de fournir des conseils de premier ordre à tous les demandeurs d'emploi en quête de leur prochain job de rêve. Ses guides vous aideront à rédiger des CV et lettres de motivation d'exception.

Articles Similaires